En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Le journal d'une femme de chambre Théo Théâtre - grande salle Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Le journal d'une femme de chambre"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théo Théâtre - grande salle, 75015 Paris

Le journal d'une femme de chambre

de Octave Mirbeau , mis en scène par Patricia Piazza Georget

Théo Théâtre, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théo Théâtre - grande salle

Un spectacle pluridiciplinaire dans un univers féminin !

Portées par la magie des mots d'Octave Mirbeau, Célestine, Marianne et Louise sont entraînées entre Bretagne et Offenbach par leurs chants et leurs danses.

Le Journal d'une femme de chambre, libre adaptation du texte original d'Octave Mirbeau est un spectacle multisensoriel, interprétés par trois femmes.

Célestine, femme de chambre du début du 20 ème siècle raconte son histoire et les secrets qui se cachent derrière chacune des portes de ses maîtres. Les propos et les revendications tenus par Célestine sont d'une absolue modernité. Son combat pourrait être celui d'une femme d'aujourd'hui.




Port du masque, accueil, distance...
Ce qu'il faut savoir sur l'accès aux salles

Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
9/10
4,5 avec 35 critiques
Bravo
93% Bien
4% Moyen
4% Décu
0%
Plus de critiques sur Le journal d'une femme de chambre »

cimmerii Inscrit Il y a 9 ans 4 critiques  
Utile: Oui Non
-Cet autre théâtre de la cruauté...
9/10

A travers Célestine défile toute une série de personnages campant la noirceur humaine et sociétale qu'Octave Mirbeau décrit si férocement dans ses contes cruels. En contrepoint, ces ritournelles bretonnantes de chorégraphies qui entrainent le spectateur dans cette course sépulcrale. Merci aux deux interprètes - l'une comédienne, l'autre danseuse -, c'est fort, ça fait mal que cette évocation d'un XIXe siècle meublé de terreur et d'injustice.
# écrit le 06/12/17 , a vu Le journal d'une femme de chambre,Théâtre Montmartre Galabru Paris avec BilletReduc.com


34luc Inscrit Il y a 2 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-Une claque théâtrale
10/10

Je suis venu à Paris pour voir du vrai théâtre, j'ai été servi. Cette pièce m'a hanté tout le week-end. Patricia Piazza Georget est époustouflante ! Pendant un peu plus d'une heure, on est emporté dans un 19e siècle sombre. On ne peut que compatir aux malheurs de cette pauvre Celestine. Quand à sa partenaire Emma Brest, elle apporte de la fraîcheur et de l'espoir. Un spectacle joué avec une rare justesse et qui vous prends aux tripes.
# écrit le 05/12/17


Mimoune Inscrite Il y a 2 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-À voir, vraiment
10/10

Une mise en scène épuré avec un soupçon d'originalité et une pincée de folie, juste ce qu'il faut pour nous transporter. L'interprétation de Patricia Piazza est impressionnante, elle interprète chaque personnage avec une intensité qui vous fera passer du rire aux larmes en un instant. Emma Brest quand a elle, apporte douceur, grâce, et légèretés. Ce qui appui la différence d'âge des personnages: l'un abîmé par la vie, l'autre encore naïf. Les deux comédiennes font preuve d'une très belle justesse. Une pièce qui mérite vraiment le détour !
# écrit le 26/11/17


Rafa88 Inscrit Il y a 3 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Sombre et sublime !
10/10

La performance laisse sans voix et il faut quelque temps pour s'en remettre. Le personnage de Célestine nous fait sombrer avec elle. On a l'impression de voir sa vie et ses traumatismes défiler sous nos yeux. Son désespoir bascule dans la folie et la schizophrénie. Les passages dansés, d'une grâce rare, permettent des respirations. La pièce est intelligemment mise en scène. Bravo !!!
# écrit le 29/10/17


Mariedo61 Inscrite Il y a 2 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-Si sombre mais si charmant
10/10

Je suis venue samedi voir la pièce. Les deux actrices nous emportent dans une histoire qui pourrait être celle de beaucoup de femmes. Patricia Piazza à revisité ce classique dans une mise en scène sobre qui laisse place aux émotions pures et parfois même presque trop prenantes. Mais les moments de danse sont là pour nous permettre de respirer. Cette pièce mérite le déplacement !
# écrit le 08/11/17


Luujien Inscrit Il y a 2 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-Noir et prenant
10/10

Patricia Piazza interprète la femme de chambre et les autres personnages auxquels elle a eu à faire pendant sa vie avec une intensité et une maîtrise qui nous immergent dans ce récit noir. À cela s'ajoute le jeu de lumières qui nous plonge encore plus dans cette ambiance sombre. Les deux autres comédiennes apportent de la beauté à cette mise en scène avec la danse, le chant et leur jeunesse insouciante qui contraste avec le personnage principal. Bravo !
# écrit le 30/09/17


ELLY Inscrite Il y a 15 ans 145 critiques 2  
Utile: Oui Non
-très bien joué
8/10

La mise en scène originale avec danse permet de supporter les détails horribles de l'histoire. A voir absolument. Patricia Piazza est extraordinaire. Nous étions 3 amies à apprécier
# écrit le 09/07/17 , a vu Le journal d'une femme de chambre,Les Déchargeurs - Salle Vicky Messica Paris avec BilletReduc.com


maimon Inscrite Il y a 7 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-le journal d'une femme de chambre
10/10

Patricia Piazza a une palette de jeu extraordinaire, et elle nous fait voyager dans des portraits aux traits terribles avec une force et une émotion rare. Elle est tout simplement magnifique....
# écrit le 30/07/17


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre dramatique

Langue : Français
Durée : 75 minutes soit 01h15





Evénements associés :
Illusions perdues
Rouge avec niels arestrup
Huis clos
Les ecchymoses invisibles
Le violon de rothschild
Fausse note
Dreyfus, l'affaire...
Les maux bleus
Synthèse
Vienne 1913