En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Senza dire niente Cité Internationale des Arts Affiche

Séances selon les jours

20h00
Septembre
DiLuMaMeJeVeSa
29
Senza dire niente
le samedi 29 septembre 2018
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Senza dire niente"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 16,50€/pers
22,00€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -25%

Roberto Kunstler et la violoniste Vanessa Cremaschi : Senza dire niente

Roberto Kunstler, né à Rome, commence à jouer et composer des chansons dans la seconde moitié des années 70. Ses premières chansons datent de 1977. En 1978, encore lycéen, il se produit pour la première fois au Folk Studio où il rencontre les auteurs-compositeurs romains. En 1984 il a sorti ses premiers 45 tours Danzando à la nuit et au vent (Saint Vincent 1984) dont le côté B, Petite Reine de la variété, a remporté la même année le Prix Rino Gaetano. En 1985, il a participé au Festival de San Remo parmi les nouvelles propositions avec la chanson Saranno les jeunes porteurs d'un message de paix et de liberté. En février de la même année sort le premier album Gente comune (BMG). Il continue de se produire en direct dans différentes villes italiennes et en même temps il étudie à l'Université de Rome pour obtenir son diplôme en Histoire des religions du Proche-Orient ancien. En 1989 il sort le deuxième album Mamma, Pilato ne me veut plus (Virgin).

Les années 90
En 1991, c'était au tour de l'éclectique ecclésiastique (Vierge). Dans la même année, il a participé à la tournée "Be-bop-a-lula sous la tente" en jouant dans les principales capitales italiennes. En 1992, il rencontre Sergio Cammariere avec qui il entreprend une collaboration artistique qui les amène en 1993 à publier ensemble l'album I ricordi e persone (BMG) qui contient la première version de Dalla pace del mare lont. Ensemble, ils écrivent aussi pour Paola Turci, Pendant qu'il pleut, et pour Francesca Schiavo, Amore e guerra (Sanremo 1995). En 1997, il a participé au Prix Tenco en tant qu'auteur de Cammariere avec cinq chansons dont il écrit les paroles et une partie de la musique. En cette période, il collabore également avec Alex Britti (bande sonore Esci du film Stressati).

Les années 2000
En 2001, il participe à la bande sonore de L'amore, probablement de Giuseppe Bertolucci (Festival du film de Venise). La même année, il a participé au Prix Tenco à la fois en tant qu'auteur de Cammarière et en tant que chanteur-compositeur. En 2002, il participe encore au prix Tenco en tant qu'auteur de Cammariere. Il écrit tous les textes de Lucio Dalla pace del mare lont (premier album de Sergio Cammariere). En plus de De la paix de la mer lointaine et de la mine de Soeur dont Kunstler est l'auteur du texte et une partie de la musique, l'album contient également Vita d'artista, écrit entièrement par Kunstler en jouant sur son nom de famille. ". En 2003, il participe en tant qu'auteur au Festival de Sanremo avec la chanson Tutto che un uomo (paroles de R.Kunstler-musica di S.Cammariere) obtenant la troisième place et le prix de la critique. En 2004, il écrit tous les textes de l'album Cammariere: Sul Sentiero (sauf Niente de P. Panella et Ferragosto de S. Bersani). Il a également écrit avec Cammariere la chanson L'Azzurro Immenso pour Ornella Vanoni. En 2005, il sort un nouvel album de Roberto Kunstler simplement intitulé Kunstler. En 2006 il a participé au festival Musicultura avec deux extraits de son nouvel album (je ferais n'importe quoi et résisterais). Il écrit tous les textes (sauf Different Things, de Pasquale Panella) du nouvel album de Cammariere Le pain, le vin et la vision. En 2008, il écrit pour Cammariere les textes de L'amore non si spiegissimo (Sanremo 2008) et Le nota blu, tous deux publiés dans la collection de Sergio Cammariere Cantautore piccolino. En 2009, il a signé un contrat exclusif avec Universal Publishing en tant qu'auteur et compositeur, écrit pour d'autres artistes en Italie et à l'étranger, y compris ces trois chansons dans le nouvel album d'Alex Britti ont les textes de Kunstler. En 2009, il a écrit tous les textes de l'album Carovane de Sergio Cammariere. Activités récentes

En 2010, il enregistre son nouveau CD, "Mentre", qui contient toutes les chansons dont il écrit des mots et de la musique. Parmi ceux-ci, il y a aussi un duo inédit avec Asia Argento, avec qui il chante ensemble la "track-track" de cette nouvelle oeuvre. En 2011, toujours dans un éditorial exclusif avec Universal, il a écrit tous les textes pour le prochain enregistrement de Sergio Cammariere. Entre 2011 et 2012 il travaille comme auteur, sur le deuxième album de la chanteuse italienne Annalisa, alors que tout change, signant le deuxième single, en deux minutes, c'est le printemps.



Vanessa Cremaschi est non seulement une violoniste, compositrice mais aussi une actrice et une metteuse en scène.

Elle a vingt ans d'expérience comme membre de groupes de musiques de chambre et d'orchestres d'opéra et symphonique. Elle a participer, souvent comme premier violon,à des concerts en Italie et à l'étranger: Pays-Bas, France, Corée du Sud, Russie, Israël, Palestine.

Depuis 1999, Vanessa collabore avec le RAI Light Music Orchestra dans d'importantes émissions de télévision et tournées de théâtre. De 2004 à 2007, elle a travaillé comme auteur, présentatrice et directrice de la chaîne numérique terrestre RAI DOC et à réalisé notamment le documentaire "From Trieste with Love" sur et avec Lelio Luttazzi.

En 2009, elle a fait ses débuts tant que metteuse en scène avec l'émission "Visioni - Voyage sans destination dans les entrailles de la poétesse", avec Mariangela D'abbraccio. Parmi les différentes expériences de Vanessa Cremaschi, il y a aussi celle de directrice artistique des événements culturels.

En même temps elle dirige son attention sur le théâtre, la musique pop et la télévision - de 1999 à " Light Music Orchestra de la RAI - elle participe à Festival de San Remo, " Il y avait un garçon " , " Ce soir, je vais payer, mais le ciel est toujours bleu ", au spectacle Pavarotti & Friends, etc ...avec des artistes importants de l'industrie de la musique comme Fiorello, Gianni Morandi, Claudio Baglioni, Elisa, Sergio Cammariere, Max Gazzè Daniele Luttazzi, Gianna Nannini, Mario Biondi, Giorgio Panariello, Pippo Baudo.

Tant que premier violon Vanessa Cremasci a participé dans l'émission "Je chante parce que je ne peux pas nager" avec Massimo Ranieri.


Auteur : Rezart Jasa
Artistes : Roberto Kunstler, Vanessa Cremaschi
Metteur en scène : Rezart Jasa

Prochaine Séance disponible:
Samedi 29 Sept. 2018 à 20h00



Pour Tout public

Jazz / Blues / Gospel

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00

Lieu:
Cité Internationale des Arts
Auditorium (~ 128 places)
18 rue de l'Hôtel de Ville
75004   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)





Evénements associés :
Liv monaghan quartet
La nuit du jazz 19ème édition 2018
Sylvain beuf & alain jean-marie duo tea for two and two for tales
Yoann kempst
Thierry fanfant & roger raspail : autour du ka
#carte blanche thierry fanfant & david fackeure : frères
Delgrès
#carteblanche thierry fanfant : groov'bones
Robin antunes electric struggle #jazzdedemain
Mr yaz