La maladie de la famille M. | Théâtre de Ménilmontant | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

La maladie de la famille M. Théâtre de Ménilmontant Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La maladie de la famille m."
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de Ménilmontant, 75020 Paris

La maladie de la famille M.

Théâtre de Ménilmontant, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de Ménilmontant

La Maladie n'est pas toujours là où on l'attend.

Quelle étrange maladie frappe la famille M. ?
Le médecin du village sait que les maladies sont loin d'être toujours là où on les attend. Si le patient semble être le père Luigi, colérique et " légèrement " sénile, il est loin d'être le seul touché et ses enfants présentent tous trois de troublants symptômes. Marta met de côté sa vie pour s'occuper des autres, Gianni ne sait pas quoi faire de ses dix doigts et Maria se demande si son Fulvio l'aime vraiment ou s'il ne lui préfère pas son meilleur ami Fabrizio. Il faut à Marta deux morts pour faire un deuil. A Maria, deux amoureux pour parvenir à être seule. Gianni, qui aime la dialectique, le souligne : tous doivent guérir - mourir ou renaître à la vie. De quiproquos amoureux en mésaventures tragi-comiques, ce petit monde en pleine perte de repères et de valeurs évolue sous le regard du docteur - et narrateur - Cristofolini. Conscient que les événements marqueront sa carrière pour toujours, il dresse un portrait plein de tendresse, de désabusement et d'humour de ce qu'il appelle " la maladie de la famille M. ".

Décrire de petits comportements, nourrir de grandes réflexions : à travers les déboires du quotidien se lit la complexité de l'âme humaine, des êtres et leur singularité. Tout le monde rêve d'un ailleurs, d'un "autre chose" mais semble en proie à l'inertie. La maladie qui frappe la famille M est aussi celle d'une génération, dont Fausto Paravidino dresse une belle critique, à travers une écriture puissante et rythmée. La parole y est à la fois crue et profonde, belle et violente, drôle et fluide. Subtil mélange tragi-comique, le drame et la mélancolie donnent la réplique à l'humour et la répartie omniprésents. Immersive et endiablée, cette pièce est une invitation au voyage, une promesse de faire taire l'ennui qui ronge ses personnages - et bien évidemment ses spectateurs !




Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
8/10
4 avec 39 critiques
Bravo
86% Bien
8% Moyen
3% Décu
3%
Plus de critiques sur La maladie de la famille M. »

Greg38 Inscrit Il y a 4 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Un grand Bravo
10/10

Après une premiere representation avant l’été et appréciant beaucoup le travail de cette nouvelle troupe avec un passage au festival de théâtre d’Avignon 2018. Quelle évolution un grand respect pour leurs implications n’hésitez pas venir les voir !!!!!!
# écrit Mercredi , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


marri Inscrite Il y a 2 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-A ne pas manquer !
10/10

Des jeunes comédiens qui se fondent à merveille dans leurs rôles d'adolescents, médecins et parents qui se cherchent. C'est drôle et émouvant. Une pièce contemporaine à voir !
# écrit Jeudi


Rems Inscrit Il y a 2 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-Des moments pépites
8/10

Une jeune troupe très sympathique et généreux sur plateau . Un beau spectacle avec des instants de grâce hilarants et/ou touchants 🙂
# écrit Jeudi


Fandemoussou Inscrit Il y a 1 an 1 critique  
Utile: Oui Non
-Wahooooo
10/10

Pièce formidable ! Des acteurs à couper le souffle ! Deuxième fois que je vois la pièce, je ressors toujours avec les étoiles dans les yeux ?? Troupe très prometteuse ! Allez y, vous ne le regretterez pas !
# écrit Il y a 2 semaines


md92400 Inscrit Il y a 12 ans 83 critiques 2  
Utile: Oui Non
-Touchant
8/10

Une belle énergie se dégage de cette jeune troupe Certains jeux d'acteurs imparfaits mais qui n'enlèvent en rien la simplicité et la beauté de cette pièce À recommander PS: coup de cœur pour la jeune comédienne qui endosse le rôle de la sœur/mère
# écrit le 24 Juillet , a vu La maladie de la famille M,Théâtre de l'Ange Avignon avec BilletReduc.com


asticotte21 Inscrite Il y a 3 ans 17 critiques  
Utile: Oui Non
-Étonnant
7/10

Les personnages sont tous très bien incarnés par de jeunes comédiens talentueux. La mise en scène est judicieuse... en revanche, la pièce n'est nullement comique. Attendez vous à une tragédie à l'italienne, avec un dénouement un peu... spécial. Je suis mitigé sur la fin qui se veut pathétique sans trop y parvenir, mais j'ai apprécié l'ambiance générale véhiculée tout au long de la pièce !
# écrit le 31 Juillet


Vavanne Inscrite Il y a 9 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-Formidable !
10/10

Une belle énergie se dégage de ces acteurs tout au long de la pièce, et aussi beaucoup de sensibilité. Un très bon moment à ne pas manquer !
# écrit le 18 Juillet , a vu La maladie de la famille M,Théâtre de l'Ange Avignon avec BilletReduc.com


Mazesc Inscrite Il y a 1 an 2 critiques  
Utile: Oui Non
-TOP
10/10

Un grand BRAVO à toute l'équipe !!! Une belle énergie, une belle équipe, j'ai passé un superbe moment. Merci à vous
# écrit le 27 Juillet


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Comédie dramatique

Langue : Français
Durée : 100 minutes soit 01h40





Evénements associés :
Les larmes amères de petra von kant
Seuls les anges ont des ailes
Dieu, brando et moi
Mauvaises rencontres
La vénus d'ille
Ludwig ii le roi perché
Les crapauds fous
Pericoloso
France
Tchekhov, il buffone