Fauves | Théâtre National de la Colline - Grand Théâtre | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Fauves Théâtre National de la Colline - Grand Théâtre Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Fauves"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Fauves

de Wajdi Mouawad , mis en scène par Wajdi Mouawad

Théâtre National de la Colline, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre National de la Colline - Grand Théâtre

D'où vient qu'aimer et être aimé soient parfois les prémices des violences les plus brutales, lorsque le territoire de cet amour n'est autre que ce sac de névroses que l'on appelle famille ?

D'où vient parfois que la meilleure des éducations, l'aisance matérielle, n'empêchent en rien les haines les plus âcres, menant irréversiblement aux déchirures et aux crimes ? À l'aune des silences et des hontes qui se transmettent au fil des ans, surgissent parfois des hasards qui nous jettent dans l'effroyable, dans l'inouï. Un jour le vent se lève, avec lui tout ce qui depuis toujours se tait, se trame, se tisse et s'entasse.
Fauves raconte peut-être ce soulèvement. C'est une histoire qui tente d'obliger, par la terreur, les personnages à s'extraire de leur domesticité, sans plus d'autre choix que de laisser paraître leur sauvagerie ancienne, archaïque, qui nous habite tous. Quand l'amour n'est pas ce que l'on croyait être, quand plus rien n'est à perdre, qu'il ne nous reste plus entre les mains qu'un couteau et l'être que l'on accuse de notre effondrement, à notre merci, démuni, réclamant une pitié que l'on refuse de lui accorder.







Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 230 minutes soit 03h50





Evénements associés :
Le courage de ma mère
Cellule 13
Le porteur d'histoire
Monsieur ibrahim et les fleurs du coran d'eric-emmanuel schmitt
Le train zéro
Je crois que dehors c'est le printemps
Falso staff
Al atlal, chant pour ma mère - trilogie des secrets
Et si...
Ca nous rajeunit pas !