14 Juillet | Théâtre du Rond Point - Salle Roland Topor | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

14 Juillet Théâtre du Rond Point - Salle Roland Topor Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "14 juillet"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre du Rond Point - Salle Roland Topor, 75008 Paris

14 Juillet

de Fabrice Adde , mis en scène par Olivier Lopez

Théâtre du Rond Point, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre du Rond Point - Salle Roland Topor

Je suis seul... répondit l'écho.

Cravate et veste un peu courte, vite débraillé, il se raconte.
Fabrice, sale gosse du village, est un voyou à la fumette facile.
On le fout dehors, on lui balance des pierres. Cinq ans plus tard, il revient.
Un 14 juillet.
Il a joué au cinéma dans Eldorado de Bouli Lanners et avec DiCaprio dans The Revenant.
Justement, il revient.
On lui balance des fleurs, on s'agenouille devant l'enfant prodige.
Sur scène, Fabrice devient Jacky.
Il joue de son autobiographie, parcours à virages et à tumultes.
Il parle de sa mère, de la drogue, de la colère, des auteurs qui le hantent.
Il bégaie quand il évoque la prise de parole en public.
C'est l'échec d'être au présent qui l'intéresse.
Il en fait un art brûlant de l'acteur, qui se consume dans le rire des autres, hilarant petit prince grand format d'une planète d'ici et d'aujourd'hui.

Fabrice Adde quitte les champs de la Normandie pour devenir clown, acteur, poète. Cinéma, télévision, théâtre.
Il joue avec Falk Richter et Galin Stoev, tourne puis revient composer 14 juillet avec Olivier Lopez, ancien ingénieur en bâtiment devenu bâtisseur d'un théâtre performatif.
Vivant, mordant, le solo de 14 juillet plonge un acteur dans ses turpitudes de Narcisse empêtré dans sa lucidité.
C'est un homme qui se noie pour de faux, se pend pour s'occuper, raconte aussi pourquoi il est impossible de faire du théâtre à notre époque.
Jacky finit par trouver un sens à sa vie en temps réel, là, grâce à ceux face à lui qui rient et le regardent.


Auteur : Fabrice Adde
Artistes : Fabrice Adde
Metteur en scène : Olivier Lopez




Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Dormir 100 ans, la part des anges
Le jugement des corneilles
Les bonobos
Les reines
No women's land
Non, c'est pas ça
La ronde
Tabula rasa
Roméo... clin d'oeil à william s.
Le prince travesti