Norah Krief : Al Atlal, chant pour ma mère | Les Arènes de Lutèce | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Norah Krief : Al Atlal, chant pour ma mère | Les Nuits des Arènes #5 Les Arènes de Lutèce Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Norah krief : al atlal, chant pour ma mère"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Les Arènes de Lutèce, 75005 Paris

Norah Krief : Al Atlal, chant pour ma mère
Les Nuits des Arènes #5

dans le cadre de "Festival Les Nuits des Arènes 5eme édition"
Les Arènes de Lutèce, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
D'après le poème d'Ibrahim Nagi chanté par Oum Kalsoum - Le chant retrouvé du pays perdu.

Il y a ces foules d'Orient qui chavirent en écoutant une des plus belles chansons d'amour de la poésie arabe magnifiée par une "voix incomparable". Il y a, bien loin du Caire ou de Tunis, en banlieue parisienne, une femme qui écoute ce chant à plein volume. Dans le jardin, une enfant entend ce chant étranger et tout en elle rejette cette langue qui l'agresse. Le poème, c'est Al Atlal (les ruines) d'Ibrahim Nagi, qui évoque les vestiges d'un amour et le rêve d'un pays perdu. La voix c'est celle d'Oum Kalsoum, "L'Astre d'Orient". Cette femme qui l'écoute en se remémorant le pays perdu est la mère de l'enfant. L'enfant est Norah Krief.

Longtemps plus tard, c'est-à-dire aujourd'hui même, ce chant parvient à nouveau à Norah. Et avec lui maintenant, la réminiscence du pays lointain et des parents disparus – l'irrépressible nécessité de faire resurgir ces souvenirs par la musique. Pour donner corps à cette réconciliation intime avec l'enfance, Norah Krief s'est entourée de fidèles complices (Frédéric Fresson, Éric Lacascade) et de deux magnifiques musiciens multi-instrumentistes.


Auteur : Ibrahim Nagi
Artistes : Norah Krief
Metteur en scène : Frédéric Fresson




Pour Tout public de 7 ans jusqu'à 90 ans

Festivals

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00