En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Jacob, Jacob Théâtre Le Petit Louvre - Chapelle des Templiers Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Jacob, jacob"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Le Petit Louvre - Chapelle des Templiers, 84000 Avignon

Jacob, Jacob

de Valérie Zenatti , mis en scène par Dyssia Loubatière

dans le cadre de "Festival Off d'Avignon 2019"
Théâtre Le Petit Louvre - Chapelle des Templiers, Avignon

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Le souffle d'une vie émouvante, singulière, au sein de la grande Histoire.

Un récit tissé de réalité et de fiction, une épopée tendre et douloureuse au cours de laquelle un jeune homme découvre l'amour avant de mourir au front, une mère court de caserne en caserne pour retrouver son fils, où les déchirures intimes rejoignent celles de la grande Histoire.

Romancière, Valérie Zenatti a reçu de nombreuses distinctions dont le prix du Livre Inter, le prix Azur et le prix Méditerranée pour Jacob, Jacob... Tout l'art de Valérie Zenatti est là au coeur de ces silences qui entourent la vie et auxquels elle donne un éclat d'une nécessaire humanité.




Port du masque, accueil, distance...
Ce qu'il faut savoir sur l'accès aux salles



Pour Tout public
à partir de 12 ans

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 80 minutes soit 01h20





Evénements associés :
Et me voici soudain roi d'un pays quelconque
Intra muros d'alexis michalik
40° sous zéro
La machine de turing
Les dimanches de monsieur dézert
La valeur de la vie
Jeanne d'arc
Noire
Portrait de raoul
Pardon ?