Bing & La dernière bande Théâtre La Lucarne Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Bing & la dernière bande"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre La Lucarne , 33800 Bordeaux

Bing & La dernière bande

de Samuel Beckett , mis en scène par Jean Arzel

Théâtre La Lucarne , Bordeaux

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Une atmosphère, des sensations, des émotions à foison. Tout l'art de Beckett.

  • "Bing" concentre l'art de Beckett dans un geste poétique qui excite l'imaginaire. L'auteur compose ce texte par touches, comme le ferait un peintre qui reviendrait sans cesse sur les lumières et les couleurs de son oeuvre.
    Le choix a été fait de donner à vivre ce texte au personnage de La dernière bande. Les mots jaillissent et s'agglutinent dans un flux, semble-t-il, sans logique. Les phrases tronquées s'offrent, par bribes, en échos, de loin en loin. Ce qui se dit est déconstruit, reconstruit ; la conscience au travail se donne à entendre. Même si ce texte n'est pas théâtral, on raconte que l'auteur (qui l'a composé d'abord en français) aimait l'énoncer, le mâcher, le proférer, faisant affleurer sa musicalité et ses rythmes. À vrai dire Bing se prêterait autant à la lecture à voix haute qu'à la danse ou à l'image. Est-on bien certain qu'il n'y a pas d'histoire, de protagoniste, de contexte quand l'auditeur colore de ses propres fantaisies, sa propre mémoire ces descriptions de corps figés ou en mouvement ?
    Se confronter à ce court texte, concentré d'écriture du grand dramaturge, c'est se confronter à un monument, toucher, au plus près, la quintessence de ses obsessions : le ressassement, la mémoire, la mort, le souvenir d'un amour, l'humour... Nous sommes au coeur de l'oeuvre de Samuel Beckett.

  • "La dernière bande"
    Chaque année, Krapp enregistre un compte rendu précis de son état et de ses actes. Il écoute d'abord l'une ou l'autre des bandes enregistrées des dizaines d'années auparavant... "Viens d'écouter ce pauvre petit crétin pour qui je me prenais il y a trente ans". En se souvenant avec nostalgie des "beaux jours de bonheur indicible", comme les imaginait Verlaine, Krapp emprunte la trajectoire de l'éternel retour au passé et l'évocation d'un instant d'amour.


  • Auteur : Samuel Beckett
    Artistes : Jean Arzel
    Metteur en scène : Jean Arzel





    Pour un Public adulte

    Théâtre de l'absurde

    Thématique :
    Grands Auteurs Contemporains

    Langue : Français
    Durée : 80 minutes soit 01h20





    Evénements associés :
    Le daron est mon coloc'
    Ceci n'est pas une saucisse
    On ne réveille pas les gens qui dorment
    Les fous alliés
    Théâtre sans animaux
    La Cantatrice chauve
    Théâtre sans animaux
    l'imposteur
    Jamais Deux Sans Douze
    La cantatrice chauve