En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Le Dîner de cons Le Chatbaret Affiche

Séances selon les jours

15h00 20h30
Octobre
DiLuMaMeJeVeSa
23
4
Le dîner de cons
du vendredi 2 octobre 2020
au dimanche 4 octobre 2020


Pour être informé des prochaines dates pour "Le dîner de cons"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Dès 11,95€/pers Frais de Réservation
inclus

Redécouvrez l'un des plus grands succès du théâtre comique du 20ème siècle dans une nouvelle mise en scène de la compagnie du Chatbaret.

Pour Pierre Brochant et ses amis, c'est le jour du dîner de cons. Le principe : chacun amène un con.
i Celui qui a dégoté le plus spectaculaire est déclaré vainqueur. Ce soir, Brochant exulte, il a trouvé la perle rare.
i
i Le con idéal. "Un con de classe mondiale!" François Pignon, comptable au ministère des finances, passionné de modèles réduits en allumettes. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est que Pignon est passé maître dans l'art de déclencher les catastrophes...



Prochaine Séance disponible:
Vendredi 02 Oct. 2020 à 20h30
reservation

Port du masque, accueil, distance...
Ce qu'il faut savoir sur l'accès aux salles



Pour Tout public

Comédie

Thématique :
Humour

Langue : Français
Lieu:
Le Chatbaret
Salle de spectacle (~ 98 places)
4 rue du chanoine ferré
85150   La Chapelle Achard
Plan d'Accès



Région : Nantes - Angers - Pays de Loire - (85)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Mariés au premier ringard
Je t'aime sur ordonnance
El ro guernoule
Le coach
Papa(s) tu feras maman !
L'amant virtuel
Wedding killer ! nouvel an
Et elles vécurent heureuses
J'en ai plein le couple
Mariés au premier ringard