Du Misanthrope au Cardinal | Chapitres 1 et 2 Théâtre La Croisée des Chemins - Salle Paris-Belleville Affiche

Séances selon les jours

16h00 20h00
Octobre
DiLuMaMeJeVeSa
24252627282930
31
Novembre
DiLuMaMeJeVeSa
12
Du misanthrope au cardinal
du dimanche 24 octobre 2021
au mardi 2 novembre 2021
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Du misanthrope au cardinal"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 24,00€/pers
39,00€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -38%

Du Misanthrope au Cardinal
Chapitres 1 et 2

de Molière, Georges Courteline , mis en scène par Violette Erhart, Sylvain Martin

Théâtre La Croisée des Chemins - Salle Paris-Belleville, Paris


Critiques de la presse



Arts mouvants " L'adaptation montre toute l'intemporalité du texte de Molière. La force de la mise en scène est de ne pas sacrifier la langue à la modernité de l'adaptation. Si les téléphones ont remplacé les billets, l'alexandrin ne perd pas de son charme et les acteurs le font vivre avec une fluidité réjouissante "

Spectacles Séléction " La mise en scène fait le choix de la modernité des situations [...] dans le respect absolu de la langue de Molière. Un Molière intemporel servi avec fougue et efficacité par des comédiens bien de notre temps. "

Théâtre & Co " Une mise en scène finement pensée qui replace avec justesse l'histoire d'Alceste dans notre époque. On constante avec un grand plaisir qu'avec peu de moyens les deux metteurs en scène et comédiens en même temps ont réussi à monter un spectacle subtil. "

Reg'Arts " Une belle idée et un ambitieux projet C'est en effet une trilogie que nous propose le Théâtre de la Croisée des chemins, trois pièces que l'on peut voir séparément, chacune 3 trois actes d'un plus vaste ensemble qui permet de suivre l'évolution des différents personnages sur vingt ans. "

La Parisienne Life " Projet original et fort intéressant, cette quadrilogie qui met en lumière des oeuvres de Georges Courteline, Molière, Fabre d'Eglantine et Jacques Rampal tourne autour de la haine de l'humanité, l'hypocrisie, la couardise et la compromission et semble encore totalement dans l'ère du temps. "

Revue-spectacles " Par-delà la rencontre et le rapprochement auxquels la mise en scène et le jeu d'acteurs invitent, ce spectacle saura ravir un large public de par la nouvelle respiration qu'il donne à ces classiques bien connus. "