Le Misanthrope ou l'atrabilaire amoureux | Théâtre Mouffetard | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Le Misanthrope ou l'atrabilaire amoureux Théâtre Mouffetard Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Le misanthrope ou l'atrabilaire amoureux"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Mouffetard, 75005 Paris

Le Misanthrope ou l'atrabilaire amoureux

de Molière , mis en scène par Enrico Di Giovanni

Théâtre Mouffetard, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Le Misanthrope, une critique pénétrante de toute vue absolue du monde.

Le Misanthrope, comédie en cinq actes, est créée pour la première fois sur la scène du Palais Royal à Paris, en 1666. Alceste prétend vivre sa vie en toute liberté ; il hait tous les hommes et s'oppose à son ami Philinte, " le raisonneur, le sage, le philosophe ", qui abhorre tout extrême. Alceste condamne la société des hommes dans laquelle il vit et s'affronte à tous les protagonistes de la pièce : Oronte, un rival, auteur d'un sonnet qu'il juge " bon à mettre au cabinet ", puis les marquis, figures emblématiques de la superficialité et de la médisance, et qui viennent parader et courtiser à son domicile une jeune veuve, Célimène, dont Alceste est amoureux fou. Alceste se débat dans une contradiction douloureuse : la jeune femme est certes brillante mais elle représente tout ce qu'il déteste. Célimène lui avoue son amour mais elle ouvre ses portes à de multiples prétendants. Jalouse, Arsinoé, femme du monde et prude, avertit Alceste de la trahison de Célimène. Celle-ci doit justifier ses façons d'agir et se trouve condamnée par tous. Seul Alceste est prêt à pardonner à condition que Célimène accepte de partir vivre avec lui, loin de la société des hommes. Célimène esquive la réponse et refuse de quitter les plaisirs du monde. C'est la rupture définitive et le départ d'Alceste dans " un endroit écarté, où d'être homme d'honneur, on ait la liberté ". " Ah, rien n'est comparable à mon amour extrême. " { extrait }

Le Misanthrope, une critique pénétrante de toute vue absolue du monde. En créant Alceste, Molière nous livre un personnage à l'humeur sombre qui refuse de se prêter aux hypocrisies engendrées par la vie en société : un misanthrope, et qui plus est, un misanthrope amoureux. Alceste se prend pour un héros, il m'émeut et me fait sourire. Il m'émeut parce qu'il peut paraître ridicule en voulant changer le monde. Mais aussi pour son amour fou, extrême, qu'il porte à Célimène et qui le renvoie à sa propre solitude. Il me fait sourire parce qu'il est trop humain avec ses contradictions et qu'il se bat contre des montagnes, certaines fois comme nous tous. Pour raconter cette histoire d'amour énigmatique au coeur du théâtre et de la vie, j'ai imaginé des décors et des costumes qui ne font pas référence au siècle de Louis XIV. Une seule méridienne moderne, quelques poufs et deux dessins à l'encre sur papier et plexi d'Olivier Megaton, constituent l'essentiel du décor, représentant le hall d'un loft où l'on vient pour paraître. Pour les costumes, j'ai choisi deux jeunes stylistes de la mode, Fauvette Nacto et Mahdi Hindi. Leurs créations caractérisent une vision d'un certain milieu social : du banal jean au " dernier modèle qui cartonne ", du discret au sophistiqué ou un mélange des deux selon les personnages. L'espace sonore apporte une dynamique et une légèreté, reflet d'un univers de jeunes branchés en quête de divertissements futiles, où la recherche de l'identité se noie dans le paraître, le superficiel et le ridicule, laissant entrevoir aussi la violence et le mépris. J'ai souhaité une mise en scène comme une " peinture socioculturelle " vivante qui ne se veut pas exhaustive mais qui témoigne de l'intemporalité des propos, des thèmes et des personnages que Le Misanthrope renferme. { Enrico Di Diovanni }




Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
8/10
4 avec 9 critiques
Bravo
62% Bien
25% Moyen
12% Décu
0%
Plus de critiques sur Le Misanthrope ou l'atrabilaire amoureux »

@916931 Inscrit depuis longtemps 143 critiques 5
Utile: Oui Non
-Molière apprécierait.
9/10

J'ai découvert la mise en scène d'Enrico Di Giovanni et je trouve que son actualisation de Molière tout en respectant avec brio son texte est très réussie. J'ai noté ce grand respect par tous les acteurs de notre Molière et l'agrément de le découvrir dans ce cadre créatif singulier. Merci.
# écrit le 30/03/09 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


@950827 Inscrit depuis longtemps 6 critiques
Utile: Oui Non
-Une redécouverte
9/10

Cette mise en scène moderne dépoussière cette pièce dont j'ai redécouvert la beauté du texte, tellement actuel.
# écrit le 22/02/09


@938970 Inscrit depuis longtemps 1 critique
Utile: Oui Non
-avis nuancé
7/10

La mise en scène sobre est fort plaisante (le clair obscur qui met en valeur Célimène par exemple), quelques traits d'humour (comme les petits marquis en pseudos maffiosos) sont de bon aloi. Dommage que certains comédiens bafouillent il faut dire que le texte de Molière n'est pas aisé...
# écrit le 17/02/09 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Christ???? Inscrite Il y a 11 ans 347 critiques 11  
Utile: Oui Non
-Le Misanthrope ou l'atrabilaire amoureux
7/10

J'ai passé un agréable moment. Dommage que les costumes ne soient pas d'époque.
# écrit le 23/01/09 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


cristelle Inscrite Il y a 15 ans 39 critiques 2  
Utile: Oui Non
-beau texte
8/10

Bonjour, j'ai beaucoup aimé la pièce mais j'ai deux critiques. La première scène est très enlevée tellement qu'il est difficile de se replonger dans cette belle langue inusitée. Il m'a fallu me réadapter au rythme, au vers et au vocabulaire. Près du quart du public était constitué d'adolescents dont la faculté de concentration est mise à rude épreuve par le théâtre classique ! Les acteurs jouent bien avec naturel un texte qui ne l'est plus ! Je conseille donc cette pièce à ceux qui veulent voir du classique. cp
# écrit le 24/01/09


anne Inscrite Il y a 10 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-une pièce intemporelle
10/10

Merci pour cette représentation brillante où le plaisir des vers de molière fait naître à la fois le rire et la tristesse ! Une pièce que je conseille de par sa mise en scène et ses excellents acteurs. BRAVO !
# écrit le 11/01/09 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


zorro Inscrit Il y a 15 ans 590 critiques 34  
Utile: Oui Non
-Que peut-on faire de mieux ?!
9/10

Comparé aux mises en scènes classiques, le concept esthétique et la stylisation de cette nouvelle adaptation m'a très vite fasciné. Le texte original se fond à cette restauration et fait renaître un Misanthrope bien escorté dans un cadre d'aujourd'hui. Les comédiens et comédiennes sont extraordinaires. Leurs mouvements sont complaisants et je jalouse leurs costumières. D'humeur noire, chagrine, irritable... cet atrabilaire amoureux montre toutes ces facettes sur scène avec la même allégresse que le reste de ses partenaires et je vous invite à votre tour à très vite les découvrir pour en être également témoin.
# écrit le 12/01/09


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre classique

Thématique :
Grands Auteurs Classiques

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
L'échange (première version)
Huis clos
George dandin ou le mari confondu
Dom juan
Les précieuses ridicules
Le misanthrope avec lambert wilson
La vénitienne
Kean
Le bourgeois gentilhomme
La métamorphose d'après la nouvelle de franz kafka