Le malade imaginaire Théâtre Le Lucernaire Affiche

Séances selon les jours

15h00 18h30
Juillet
DiLuMaMeJeVeSa
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Août
DiLuMaMeJeVeSa
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28
Le malade imaginaire
du vendredi 1 juillet 2022
au dimanche 28 août 2022
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Le malade imaginaire"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 10,95€/pers
30,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -64%

Le malade imaginaire

de MOLIERE , mis en scène par Florence Le Corre et Philippe Person

Théâtre Le Lucernaire, Paris

Aux grands maux les grands remèdes !

Argan est ce qu'on appellerait aujourd'hui un hypocondriaque. Il vit dans la peur d'être malade et fait le bonheur de médecins plus intéressés à lui plaire qu'à lui dispenser les soins appropriés, ou à lui dire la vérité.

Sa fille, Angélique, est amoureuse de Cléante mais Argan préfère à ce dernier un jeune médecin, fils de médecin, nommé Thomas Diafoirus.

Toinette, la servante rusée, décide de faire éclater les faux semblants afin de faire triompher la vérité des sentiments...

Une comédie à voir en famille.

Le Saviez-vous?
400 ème anniversaire de la mort de Molière.



Prochaine Séance disponible:
Vendredi 01 Juil. 2022 à 18h30
reservation



Classements

1er dans Théâtre > Théâtre classique
27ème dans Théâtre


Pour Tout public de 10 ans jusqu'à 90 ans

Théâtre classique

Thématique :
Grands Auteurs Classiques

Langue : Français
Durée : 70 minutes soit 01h10

Lieu:
Théâtre Le Lucernaire
Salle climatisée
Théâtre
53 rue Notre-Dame-des-Champs
75006   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Le système Ribadier avec Patrick Chesnais
Julien et Marguerite, l'amour interdit
Roméo et Juliette
L'Arlésienne
Une vie
Phèdre
François Rabelais, portrait d'un homme qui n'a pas souvent dormi tranquille
Le malade imaginaire ou Argan et ses femmes
Rhinocéros la nouvelle
Lettres à un ami allemand