Le roi nu | Théâtre des Sources | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.



Pour être informé des prochaines dates pour "Le roi nu"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre des Sources, 92260 Fontenay aux Roses

Le roi nu
Théâtre des Sources

de Andersen et Evgueni Schwartz , mis en scène par Philippe Awatt

Théâtre des Sources, Fontenay aux Roses

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre des Sources

On ne raconte pas un conte pour dissimuler une signification, mais pour dévoiler (...) ce que l'on pense. Evgueni Schwartz

Le Roi nu d'Evgueni Schwartz est une fable anti-totalitariste écrite en 1934 et librement adaptée de trois contes d'Andersen, Le porcher amoureux, La princesse sur un pois et Les habits neufs de l'empereur.

La pièce prend la forme d'un grand conte et relate une histoire toute simple. Un jeune porcher tombe amoureux d'une princesse. Les deux amants se déclarent leur flamme, mais le père de cette dernière s'oppose farouchement à cette union. Il souhaite pour sa fille, un mariage digne de son rang et décide de la marier à un roi voisin, laid, vieux, dictateur tyrannique et fanatique. Le jeune porcher, aidé de son meilleur ami, va alors monter un incroyable stratagème pour déjouer le dessein du Roi père.

Récits, pièces pour enfants, dévolus à la scène ou au castelet de marionnettes, pièces pour adultes, scénarii de films, Schwartz est productif. Son oeuvre obéit tout entière, aux lois du conte, mais ces contes-là ne ressemblent en rien à ceux de notre enfance, même s'ils en conservent la trame.

L'auteur entrelace fantastique et réel où le Bien et le Mal s'affrontent. Il écrit des fables drôles mais graves, mettant en action des despotes bornés et leur armée de flatteurs, d'exécutants décervelés. Il démonte les mécanismes anciens du conte et les remonte dans un ordre différent, selon un schéma sorti tout droit de son imagination et propre au monde moderne. Les personnages chez Schwartz n'ont aucune psychologie individuelle, ils revêtent des masques insolites, incarnent qualités et défauts. Par ces assemblages insolites qui rendent le banal, étrange, il crée une distance qui permet de voir clair - il n'y a ni surhommes, ni sous-hommes - il met en garde contre la soumission et exalte l'être humain d'ici-bas, à se libérer de ses propres peurs et à combattre les forces destructrices au lieu d'y céder.






Pour Tout public

Théâtre dramatique

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Richard iii
La putain du dessus/ rose d'avril
Le crépuscule
Les justes d'albert camus, mis en scène par aurélie camus
L'aiglon
Erwin motor devotion
Mozart beethoven, le dialogue imaginaire
Brigade financière
Orphée et les bacchantes
La métamorphose