Retour à Bilbao Espace Pierre Cardin Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Retour à bilbao"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Espace Pierre Cardin, 75008 Paris

Retour à Bilbao

mis en scène par Caroline Marcadé Collaboration artistique Jean-Marc Hoolbecq


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
La contrainte était la suivante : que ça parle du Conservatoire. Un début d'histoire était proposé, aussi : " Billy Elliot rentre au conservatoire...

...au conservatoire de théâtre, mais le conservatoire a fermé ".
J'ai écrit un texte qui répond au principe de théâtre dans le théâtre. On interrompt sans arrêt la fable, on la met en question, en doute. J'ai travaillé sur la notion d'atelier, de travail, de recherche " au plateau ", j'ai mis des mots sur quelque chose qui en général est tu : les sensations de l'interprète.
Et puis, j'ai fait écrire les élèves : à chacun d'eux, j'ai passé commande d'un paysage écrit du Conservatoire. Un lieu. Choisi par eux. Un endroit du Conservatoire. A leurs paysages viennent s'adjoindre les paysages de mon Conservatoire. A l'époque où j'y étais élève et où j'y ai dansé.
Retour à Bilbao, c'est un peu le retour dans l'innocence de ce lieu, et un partage avec l'incroyable énergie des interprètes et des artistes qui le font actuellement. May

Le corps de l'acteur est une mine, j'y cherche des matériaux précieux, j'y trouve des pépites d'or. L'acteur joue son corps : je plonge mon regard dans cet espace de jeu, une faille ouverte où la danse existe à l'état brut. L'acteur redonne à la danse son origine archaïque avant qu'elle ne devienne technique et virtuose : elle est celle d'un " être au monde ".

Ce que je cherche à transmettre à mes élèves : l'art d'être au monde sur un plateau de théâtre, dans la nudité brute du corps, dans la musicalité d'un paradis perdu et retrouvé où chacun a sa singularité et sa beauté, oser le choc des retrouvailles. Oser parler une langue que l'on pensait avoir oubliée. Décider que le paradis est réel du moment que l'amour du réel initie toute forme.

Ici, avec la création de Retour à Bilbao, nous choisissons le plaisir comme motif suprême : l'envie de légèreté est un voyage si délicieux...Nous multiplions les situations loufoques, nous composons une palette haute en couleurs, chacun ses jambes pour passer du rouge au bleu, chacun y va de sa gourmandise, de son appétit, de sa voracité. Il est question d'amours volages, sauvages, émerveillées, éparpillées. Il est question de faire le siège, de ne pas quitter la place. Il est question de défendre sa peau comme un cri de guerre.
Les voici légers, drôles, messagers vivants et rieurs... Qu'on ne me dise pas qu'ils sont des danseurs, ils sont des acteurs qui dansent. C'est tout leur talent, nous faire croire à l'impossible

Retour à Bilbao est un texte de commande conçu spécialement pour l'atelier de danse de Caroline Marcadé au Conservatoire.




Reprise des spectacles
Tout ce qu'il faut savoir



Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 120 minutes soit 02h00





Evénements associés :
Le système
Occident
Le chemin des passes dangereuses
C'est ce soir
Illusions perdues
Le retour d'harold pinter
Closer
Élémentaire
Le temps des ogres
Vi(e,s)