Dernière station avant le désert | Théâtre du Petit Saint Martin | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Dernière station avant le désert Théâtre du Petit Saint Martin Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Dernière station avant le désert"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre du Petit Saint Martin, 75010 Paris

Dernière station avant le désert

de Lanie Robertson , mis en scène par Georges Werler assisté de Jean Turpin

Théâtre du Petit Saint Martin, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Au bord du désert où tout semble tranquille rôdent le meurtre et le viol, le mensonge et la manipulation...

Un couple : une femme jeune et désirable, un homme vieillissant, moitié brute moitié malin.
A leur service, un jeune homme déglingué qui a fait la guerre et qui est encore hanté par toutes les horreurs qu'il a vues et par celles auxquelles il a participé.
Il est amoureux de la jeune femme. Pour lui appartenir totalement, celle-ci lui donne l'ordre de tuer son mari, pour être enfin libre, pour partir ... Mais pour quel voyage ?

Les dollars circulent. Mais l'argent reste propre quant il s'agit de la "raison d'Etat".
Une histoire crue et dure mais bouleversante.


Lorsque la pièce fut représentée au Texas, Lanie Robertson dut quitter l'Etat à la hâte devant les menaces de mort qu'il reçût. On l'accusa de cracher sur l'Amérique et d'insulter l'armée.
Il y dénonçait en effet habilement la manipulation perverse et souterraine dont les Etats font usage pour servir la "raison d'état" et justifier ainsi la barbarie de la guerre. Manipulation et chantage cernent l'individu au plus profond de son intimité.






Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 80 minutes soit 01h20





Evénements associés :
Vertiges
Artaud
Enracinés
On dit que josepha
L'ennemi intérieur
Le ventre de la baleine
Et le coeur fume encore
L'écume du silence
Vingt-cinq
Orlando