En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Bertrand Pierre Théâtre du Petit Hébertot Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Bertrand pierre"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre du Petit Hébertot, 75017 Paris


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Bertrand Pierre (ex Pow Wow), met en musique et interprète les plus beaux poèmes de Victor Hugo.

Il n'a pas le coeur de son nom : Bertrand Pierre chante cette fois-ci autre chose, peut-être plus intimement lié à lui-même qu'auparavant avec son groupe Pow Wow.
Et puisqu'il s'agit des textes de Victor Hugo, on peut dire alors intimement lié à l'universalité.

Bertrand Pierre ne s'abandonne pas à Hugo, il s'en empare, il fait sienne cette chose qui nous fait nous : Des Hommes. Il nous parle d'amour avec l'ironie de son sort et on se sent moins seul.
Sa musique, de corps et d'esprit, nous fait entendre que ce qu'il nous dit du sentiment amoureux, il se le redit avant tout à lui même. Sans prétendre montrer autre chose que son âme, il pose ses pierres une à une, mêlant acoustique et électrique, il cisèle des morceaux au silex, en polit d'autres et en sort des galets doux et chaleureux.
L'air de rien, si l'on suit sa route en se laissant surprendre, en glissant dans sa poche un à un les cailloux qu'il dépose, c'est la pierre philosophale dont nous percevons les reflets. Car c'est en alchimiste que Bertrand avance, dans la tradition de ceux qui cherche entre poésie et musique à nous faire entendre l'or.

De l'ouverture du disque où, la voix déchirée dans l'archet du violoncelle, il chante l'impossibilité de la séparation,à sa clôture où, apaisé, il emprunte (dans autre chose ) une mélodie au peuple Lakota et dévoile un Victor Hugo à la lumière de la spiritualité sioux, il s'agit bien de la transformation d'un homme au feu des passion


Auteur : Bertrand Pierre
Artistes : Bertrand Pierre
Metteur en scène : Bertrand Pierre


Annonces du 14 janvier 2021
Tout ce qu’il faut savoir



Pour Tout public

Chanson Française

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Emilie lesbros
Diego gernais
Patrice jania dans renaud... à moi tout seul !
Petite anthologie de la chanson française
Anthony scire : mes comédies musicales
Pomme + la belle vie
Karimouche / mpl / oldelaf 30ème édition du festival paroles et musiques
Les forbans
Agustín galiana
Les copains d'abord hommage à georges brassens