La promenade Théâtre Ouvert Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La promenade"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Ouvert, 75018 Paris

La promenade

de Noëlle Renaude , mis en scène par Noëlle Renaude


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
La promenade se fait sans carte sans boussole sans équipement. Elle se fait seul à plusieurs avec ou sans chien.

A vélo à cheval ou en barque mais plus généralement à pied. Avec une canne un bâton les mains dans les poches ou bras ballants, la promenade se fait dans un périmètre connu, apprécié, un cadre familier. La promenade est une chose qu'on fait, refait, reproduit, réitère, ça ne se réinvente pas la promenade."

Noëlle Renaude est l'auteur d'une trentaine de pièces de théâtre, publiées dès 1987 dans la collection Tapuscrit de Théâtre Ouvert, notamment "Rose", "La Nuit australienne", "Le Renard du Nord", "Blanche", "Aurore", "Céleste" ; les Éditions Théâtrales publient par la suite l'essentiel de son oeuvre.

Elle fait paraitre des romans alimentaires sous différents pseudonymes ; collabore à la revue Théâtre/Public jusqu'au début des années quatre-vingt-dix avant de devenir membre du comité de rédaction des Cahiers de Prospero jusqu'en 1997, aux côtés de Michel Azama, Eugène Durif, Didier-Georges Gabily, Roland Fichet, Philippe Minyana et Jean-Marie Piemme.

Á Théâtre Ouvert, certains de ses textes ont fait l'objet de spectacles : "Le Renard du Nord" (1993, par Robert Cantarella), "Ma Solange, comment t'écrire mon désastre", "Alex Roux" (2002) et "Par les routes" (2006) – éd. Théâtre Ouvert, collection Enjeux - mises en scène Frédéric Maragnani, "Promenades" (2009) mise en scène Marie Rémond ; de chantiers : "Madame Ka" (1998) et "Fiction d'hiver" (1999) animés par Robert Cantarella et Noëlle Renaude ; de mises en espace, mises en voix ainsi que deux Gros plan en 1993 et 2006. Laurence Février, Michel Cerda, Michel Didym, Éric Elmosnino, Frédéric Fisbach ont mis ses textes en scène.

Nicolas Maury suit sa formation d'acteur au Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris, d'où il sort en 2004. Il joue au cinéma dans "Ceux qui m'aiment prendront le train", de Patrice Chéreau, "Les Amants réguliers", de Philippe Garrel, "Je t'aime", d'Olivier Assayas, "La Question humaine", de Nicolas Klotz.

Il rejoint la troupe du Théâtre Dijon Bourgogne dirigé par Robert Cantarella en 2005, joue dans "La Jalousie du barbouillé", de Molière, "Une belle journée", de Noëlle Renaude, "Hippolyte", de Robert Garnier, sous la direction de Florence Giorgetti dans "Dormez le veux", de Georges Feydeau, de Philippe Minyana dans "On ne saurait penser à tout", d'Alfred de Musset...

Il joue à la Comédie Française en 2006, au Théâtre du Vieux Colombier, dans "La Maison des morts", de Philippe Minyana, mise en scène par Robert Cantarella, en 2011 au Théâtre de la Ville dans "les Rêves de Margaret", de Philippe Minyana, mise en scène Florence Giorgetti.


Auteur : Noëlle Renaude
Artistes : Nicolas Maury
Metteur en scène : Noëlle Renaude


Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir



Pour un Public adulte

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 45 minutes soit 00h45





Evénements associés :
Soldat.e Inconnu.e
Qui va là ?
Dementia tremens
Les Toits Bossus
Noire
Simone Veil : Les combats d'une effrontée avec Cristiana Reali
Les Misérables
Et pendant ce temps, Simone Veille !
Particulières
Archipel