En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.



Pour être informé des prochaines dates pour "La décharge"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Cave Poésie, 31000 Toulouse

La décharge

de Béatrix Beck , mis en scène par Hélène Sarrazin, Valérie Veril

Cave Poésie, Toulouse

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Un lecture mise en scène, contre une société toute-puissante, où les seules armes de Noémi sont sa rage de vivre et l'écriture.

Roman de Béatrix Beck (1914-2008), publié en 1979, dans lequel l'auteur prend le parti de faire écrire une adolescente. Roman dans le roman, il se présente comme un témoignage : Noémi Duchemin va nous faire découvrir avec humour et tendresse un monde pas comme les autres, celui de la Décharge et de ses habitants.

La décharge, c'est ce terrain d'immondices en combustion que, comme le cimetière, les communes se font un devoir d'éloigner des zones habitées.* Entre ces deux endroits de décomposition, une masure, la maison des Duchemin, dont le père, manchot, est gardien du dépotoir. Dans cet univers d'apocalypse où toutes les valeurs sont inversées, c'est pourtant l'amour qui domine, celui que l'on porte aux vivants, mais aussi aux morts.

Dès lors, en dépit ou à cause de la misère, des drames et du désespoir, l'expression de ce bonheur devient dans la bouche de Noémi un cri de révolte face au paternalisme des bien pensants. Noémi, qui n'est que fureur et passion, croit trouver pourtant une affection auprès de son institutrice, Melle Minnier, qui la pousse à écrire.

Elle découvrira, à la mort de cette dernière, que cette amitié à laquelle elle croyait si fort, n'était qu'hypocrisie et mensonge dans l'esprit de celle qui n'avait jamais cessé de la considérer comme un phénomène de foire. Endurcie par cette découverte, elle décide de continuer à lutter.

Dans ce livre de la révolte, Béatrix Beck laisse la parole et la plume à une personnalité originale, drôle, lucide et combative qui, abolissant toute frontière entre la normalité et l'anormalité, va se voir confrontée à la mesquinerie humaine, symbolisée à elle seule par l'institutrice.






Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Capital risque
Les ritals
Howl
J'ai un nouveau projet
Falso staff
Retours
Le temps presse
J'ai toujours voulu faire bien
Primo levi et ferdinando camon : conversations ou le voyage d'ulysse
Dehors devant la porte