Bullet Park La Scène Watteau Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Bullet park"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
La Scène Watteau, 94130 Nogent sur Marne

Bullet Park

de John Cheever , mis en scène par Rodolphe Dana

La Scène Watteau, Nogent sur Marne

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
La nouvelle création du collectif Les Possédés dans le cadre du Festival d'Automne à Paris

Ecrivain américain des années soixante, John Cheever est surnommé " le Tchekhov des banlieues ". Toute sa vie, il s'est attaché à dépeindre cette middle class sans histoire.
A décrire le déchirement de ses êtres tiraillés entre le carcan de la norme et le désarroi existentiel. Bullet Park en est l'exemple parfait : une banlieue aisée où vivent les Nailles, charmante famille unie. Et pourtant un matin, leur jeune fils Tony refuse de se lever et sombre dans la dépression. Le père se met à absorber des tranquillisants, la mère cherche un gourou pour guérir son fils.
Avec un humour noir mais une tendresse sincère, Cheever invente des personnages ordinaires et les confronte à des situations inédites. Il les fait douter jusqu'à l'absurde et l'effroi. On suit avec compassion et curiosité leurs débâcles intérieures. Il n'y a pas de cynisme, juste de la fragilité.

Bullet Park décrit avec causticité cette Amérique bienpensante et en révèle les fêlures. Certes, nous sommes dans les années 60-70, mais les grandes oeuvres ne se soucient ni du temps, ni de la géographie. La consommation, le matérialisme, la foi, l'adultère, le paradis perdu, le déni, la solitude, la psychologie, les secrets, les non-dits, le couple, l'adolescence... Tous ces thèmes qui émaillent le roman sont dépeints ici avec une telle acuité et d'un point de vue si humain, qu'ils me font dire, que si l'apparence d'une société change, les êtres humains qui la composent demeurent – dans les grandes oeuvres – inchangés.




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir

Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
8/10
4 avec 6 critiques
Plus de critiques sur Bullet Park »

effeu Inscrit Il y a 17 ans 4 critiques  
Utile: Oui Non
-Sympa
7/10

Sympa
# écrit le 18/12/11 , a vu Bullet Park,Théâtre de la Bastille Paris avec BilletReduc.com


Dhuoda Inscrit Il y a 16 ans 1502 critiques 91  
Utile: Oui Non
-Bien !
9/10

Du très bon théâtre, avec cette belle adaptation d'un roman américain. C'est souvent drôle, crule, mais ça reste léger et pas du tout moralisateur, même si le collectif ne semble pas encourager la vie telle qu'elle se déoule dans les banlieues résidentielles. Le jeu de massacre n'est pas très loin... C'est très bien joué, très homogène. Du très bel ouvrage de grande qualité et sans inutile prétention. Le décor est très évocateur.
# écrit le 13/12/11 , a vu Bullet Park,Théâtre de la Bastille Paris avec BilletReduc.com


OreleM Inscrite Il y a 18 ans 5 critiques 1  
Utile: Oui Non
-Possédés, quand tu nous tiens !
7/10

Bullet park n'a pas réussi à me faire oublier Merlin. La pièce est parfois un peu décousue mais quel plaisir de retrouver le collectif au complet sur scène. À voir pour leur façon particulière de faire du théâtre !
# écrit le 21/12/11


EUDELINE Inscrit Il y a 13 ans 100 critiques 3  
Utile: Oui Non
-Névroses destructrices
10/10

Du très grand théâtre. Les thématiques montent en puissance avec force. L'Humanité, la sensibilité et la richesse de l'Homme n'existent plus au sein de cette société calibrée et névrosée. Cette pièce interpelle le spectateur et le projette dans notre société actuelle qui pousse au stéréotype et à la norme freins à la sensibilité, à l'Etre objectif et à la création.
# écrit le 27/11/11 , a vu Bullet Park,Théâtre de la Bastille Paris avec BilletReduc.com


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public
à partir de 7 ans

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 100 minutes soit 01h40





Evénements associés :
Désobeir
Le roi des pâquerettes
Mauvaise
Les Misérables
Les filles aux mains jaunes
J'entrerai dans ton silence
A l'Arctique de la vie
Cendrillon
Olympe de Gouges, Porteuse d'Espoir
Fahrenheit 451