En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Andromaque | Théâtre de Vanves Théâtre de Vanves Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Andromaque"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de Vanves, 92170 Vanves

Andromaque
Théâtre de Vanves

de Jean Racine , mis en scène par Benjamin Porée

Théâtre de Vanves, Vanves

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Hermione est aimée d'Oreste ; Pyrrhus est aimé d'Hermione ; Andromaque est aimée de Pyrrhus ; Hector, mort, est aimé d'Andromaque.

La pièce repose sur cette interdiction à l'amour, sur son inachèvement. En la dépouillant, comme une caresse lointaine depuis la salle, dans le travail de sa langue avec les acteurs, il s'agit de faire naitre le rapport à la tragédie. Comprendre comment elle nous place à cet endroit d'ébranlement intérieur.

Comment faire quand parler est une nécessité ?
Andromaque parle de la douleur d'un traumatisme, c'est une respiration de la souffrance : traumatisme de la guerre et des massacres pour Pyrrhus et Andromaque, traumatisme de l'amour pour Oreste et Hermione.
Ces traumatismes se traduisent au fil des scènes par une lutte contre la mort.

Ce rapport va engendrer chez eux une survivance, même illusoire : le réveil du corps de la mère chez Andromaque ou le suicide comme salut de l'âme pour Hermione.

Racine parle de la jeunesse, il nous interroge sur ce passage d'un " être soi " à un autre.
Comment affirmer une identité non plus tributaire d'un passé, mais propre à soi ? En parlant, en faisant acte d'identité.
Il s'agit bien pour tous ces fils/filles de héros, mais aussi hommes/femmes de désir, hommes/femmes de pouvoir, d'une recherche continue d'affirmation de soi.

Dans cette tragédie de la passation et de la mémoire, il importait de soumettre aux regards ce cheminement du désordre à l'acte fondateur, du péché à la pureté.
Tout au long de la pièce, Racine pose cette question : y a t-il une place pour la survivance ? Quel est ce souffle qui doit mourir en nous pour faire naître le suivant ? Comment aimer ?
En laissant parler les maux que l'on porte en soi.




Port du masque, accueil, distance...
Ce qu'il faut savoir sur l'accès aux salles



Pour Tout public

Théâtre classique

Thématique :
Grands Auteurs Classiques

Langue : Français
Durée : 135 minutes soit 02h15





Evénements associés :
Les rustres
Huis clos
Boule de suif
Les fourberies de scapin
Le médecin malgré lui
Le misanthrope
Roméo et juliette
Antigone
De vers en verres
La mégère apprivoisée