Le public | Le Ring / Théâtre 2 l'Acte | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Le public Le Ring / Théâtre 2 l'Acte Affiche © Sarah Darnault


Pour être informé des prochaines dates pour "Le public"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Le Ring / Théâtre 2 l'Acte, 31000 Toulouse

Le public

de Federico Garcia Lorca , mis en scène par Eric Sanjou

Le Ring / Théâtre 2 l'Acte, Toulouse

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
L'enjeu de " Le Public " est le conflit entre un théâ­tre de la conven­tion et de l'illu­sion et un théâ­tre de la vérité.

Ainsi s'exprime éric Sanjou qui livre ici une jolie bataille, en pre­nant ce drame au corps, oeuvre liber­taire, autant par sa thé­ma­ti­que que par sa langue au lyrisme exas­péré et flam­boyant.

Le public jugera donc Le public puis­que celui-ci est le thème cen­tral de cette pièce qui oppose deux types de théâ­tre, le " théâ­tre de plein air " ou " théâ­tre de cana­pés " comé­die bour­geoise et super­fi­cielle, au " théâ­tre sous le sable " tom­beur de mas­ques, explo­ra­teur du vrai.

Il fal­lait à ce pari des acteurs pro­téi­for­mes qui puis­sent chan­ter la cla­meur intense de la chair sur les pla­teaux éclatés de cette arène, pour ce véhé­ment plai­doyer d'une vie affran­chie.

" Ils n'ont rien com­pris ou ils ont eu peur et je les com­prends. La pièce est dif­fi­cile et pour le moment injoua­ble, ils ont raison. Mais dans dix ans ou vingt ans, tu verras ce succès ! ". Federico Garcia Lorca, après une lec­ture pour des amis de sa piéce " ina­che­vée et dite impos­si­ble " : Le Public.

Trois amis font irrup­tion dans le bureau d'un direc­teur de théâ­tre pour le contrain­dre à choi­sir entre ces deux formes de repré­sen­ta­tions qui sont aussi deux maniè­res d'exis­ter, artis­ti­que­ment, socia­le­ment et sexuel­le­ment. Le Directeur résiste en s'abri­tant der­rière la morale et la cen­sure du public. Ainsi débute un jeu de la vérité et de la repré­sen­ta­tion où les dif­fé­rents per­son­na­ges seront contraints de lais­ser tomber les mas­ques et de dévoi­ler leur inti­mité pro­fonde.

Lorca mêle per­son­na­ges " réels " et allé­go­ri­ques ( che­vaux blancs qui incar­nent la jeu­nesse et cheval noir ) qui se dou­blent de per­son­na­ges de fic­tion, l'Hélène grec­que, la Juliette de Shakespeare, figu­res aux Pampres et aux Grelots, empe­reur... La mise en abîme de la repré­sen­ta­tion va de plus en plus loin dans l'explo­ra­tion de la vérité et du désir.

Finalement sur­vient le pres­ti­di­gi­ta­teur qui incarne un théâ­tre dont la vérité serait allé­gée par l'illu­sion et le tra­ves­tis­se­ment. Il affronte le direc­teur, porte-parole du poète, qui doit se sacri­fier pour que soit connue la vérité des tombes.

Dans une scé­no­gra­phie éclatée mêlant spec­ta­teurs et acteurs, Éric Sanjou et ses comé­diens, convo­quent " tous les théâ­tres " pour révé­ler " Le Public " qui, 80 ans après son écriture, n'a rien perdu de sa force de trans­gres­sion et qui inter­roge de manière fon­da­men­tale les limi­tes de la liberté de l'artiste et de sa dif­fi­culté à ins­crire cette liberté dans la société.






Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Espagnol
Durée : 150 minutes soit 02h30





Evénements associés :
Joséphine la cantatrice, ou le peuple des souris
Gueule d'amour gainsbourg for ever
Huis presque clos
Paysage de pluie
Un roi sans divertissement
Neuf mouvements pour une cavale
Le porteur d'histoire
40° sous zero
Sommeil du fils (portrait de la mère)
Wax