En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

L'école des femmes Théâtre de L'Oeuvre Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "L'école des femmes"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de L'Oeuvre, 13001 Marseille

L'école des femmes

de Moliére , mis en scène par Danielle Majeur

Théâtre de L'Oeuvre, Marseille

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
L'école des femmes raconte la précaution inutile d'un baron qui tente de s'opposer aux amours des deux jeunes héros.

Le vieil Arnolphe prétend épouser Agnès, sa pupille, que courtise le jeune Horace. Celui-ci tente en vain de ravir la jeune fille, mais Arnolphe s'interpose, et songe finalement à enfermer définitivement la demoiselle récalcitrante dans un couvent. Fort heureusement, in extremis, survient le père d'Horace qui a promis d'unir son fils à la fille de son ami Enrique, et cette fille s'avère en fait être la jeune Agnès.

A la farce, elle emprunte ce motif universel du cocuage et de la jalousie, et ces valets grossiers et maladroits que sont Alain et Georgette. de la comédie italienne, elle retient les intrigues galantes, les rencontres au balcon de jeunes gens amoureux, les armoires, les échelles et autres ruses, les surprises, rebondissements et coups de théâtre opportuns.
Mais la nouveauté réside dans la peinture de moeurs et de caractères, où se révèle la finesse psychologique du dramaturge. à côté d'Alain et Georgette qui sont vraiment des types, et même Horace, dans une certaine mesure (c'est l'Horatio de la commedia dell'arte*), Agnès se révèle et évolue tout au long de la pièce. l'ingénue du début n'est plus l'oie blanche que disait Arnolphe, car à l'école de l'amour, elle apprend l'intelligence du coeur et les ruses de l'esprit.






Pour Tout public

Théâtre classique

Thématique :
Grands Auteurs Classiques

Langue : Français
Durée : 95 minutes soit 01h35





Evénements associés :
Les fables de la fontaine, l'harmonie cachée
Les bacchanides
Anna karenine
Dom juan
Ruy blas
L'aiglon, l'ombre de napoléon
K-mille
La métamorphose d'après la nouvelle de franz kafka
Une demande en mariage
Ruy blas