4.48 Psychose | Théâtre le Proscenium | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

4.48 Psychose Théâtre le Proscenium Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "4.48 psychose"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre le Proscenium, 75011 Paris

4.48 Psychose

de Sarah Kane , mis en scène par Paul-Frédéric Manolis

Théâtre le Proscenium, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Une femme que son amour rend psychotique - psychotique à en mourir-, se débat avec la seule force qu'il lui reste : écrire...

Lorsque la psychose touche le papier, que devient la psychose ? Que devient le papier ?


Dans son écrit, Sarah Kane n'explique rien. Elle " marche libre ", se jouant subtilement des codes et des frontières.
Vingt-quatre tronçons semblent flotter dans un vaste univers des possibles, heurtant les pages tels des clignements spasmodiques de pensées.

Mon travail est majoritairement axé sur l'ouverture. Faire jaillir, - notamment par le biais d'un danseur butô -, l'Inaudible et l'Invisible de ce qui préexiste.

4.48 Psychose est une oeuvre à part. Un poème théâtral, une pièce poétique, une parole mystérieuse et vitale venant bousculer l'équilibre : celui-là terrible des indifférents.






Pour Tout public

Théâtre contemporain

Thématique :
Grands Auteurs Contemporains

Langue : Français
Durée : 75 minutes soit 01h15





Evénements associés :
Dieu est mort. et moi non plus je m'sens pas très bien !
Entends-moi
Sous la ceinture
Cendrillon
Tatiana repina
Soeurs
Faire le mur ou comment faire le mur sans passer la nuit au poste ? zoom #5
Sur le banc
Ça ira (1) fin de louis de joël pommerat
De la résurrection à notre-dame