Le suicide Scène nationale de Sénart : La Coupole / L'arène Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Le suicide"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Scène nationale de Sénart : La Coupole / L'arène, 77380 Combs la Ville


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Patrick Pineau et sa bande de comédiens-complices s'emparent de la pièce de Nicolaï Erdman, interdite par Staline et ce jusqu'en 1987.

Créé au Festival d'Avignon, Le suicidé est une comédie.
Russe de surcroît...

Imaginez : après une dispute pour une histoire de fringale, le chômage et tout ça, Sémione " disparaît ".
Non pas pour mettre fin à sa vie, comme le croit sa femme, mais pour assouvir sa faim.
Sur ce quiproquo, Sémione voit défiler une ribambelle de personnages aussi loufoques qu'intéressés, tentant de persuader le potentiel candidat de se suicider pour leur " cause " : l'intelligentsia, la religion, le marxisme, le romantisme, le commerce...
Toute la société de l'époque y passe !

À travers l'absurdité et la férocité de la situation, et du rire qu'elles déclenchent, folie et sincérité garanties !

Une note de Magali Rigaill :
L'intrigue est une histoire de dingues, et les situations, plus loufoques les unes que les autres, carburent à toute vitesse du malentendu au quiproquo.
Mais le coup de génie de l'auteur, c'est que la question centrale de cette pièce drôlissime est la même, au fond, que celle du Hamlet de Shakespeare : " être ou ne pas être ", question métaphysique par excellence, question qui est celle du sens de la vie et qui, si la pensée s'y arrête, pose le problème de l'immortalité de l'âme, de la valeur de l'existence humaine...
Mais, si Le suicidé pose directement toutes ces questions, il les pose, comme le dit fort bien Patrick Pineau, " à hauteur d'homme ".
Toute la force de la dérision se trouve là, dans le fait que ces grandes questions métaphysiques sont ramenées au niveau d'une réalité qui est celle de gens ordinaires qui font comme ils peuvent avec les moyens du bord, très éloignés des sublimes héros tragiques capables d'affronter la vie comme la mort sans sourciller.
La pièce déborde ainsi largement le contexte historique très précis et désormais daté, celui de l'Union Soviétique.
Ce contexte est cependant loin d'être anodin car au lieu d'épargner, dans sa pièce, le régime stalinien, comme la prudence aurait pu le lui conseiller, Nicolaï Erdman en fait sa cible privilégiée pour le tourner en dérision. Suicide théâtral ?
Sans doute, car cette pièce lui a valu d'avoir à choisir entre l'écriture théâtrale et la vie. Le meilleur hommage que l'on puisse lui rendre, à titre posthume, est sans doute d'en rire à notre tour : cette pièce est on ne peut plus vivante.




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir



Pour Tout public
à partir de 14 ans

Comédie

Langue : Français
Durée : 140 minutes soit 02h20





Evénements associés :
La dégustation avec Bernard Campan et Isabelle Carré
Les parents viennent de mars, les enfants du mcdo ! chez Papa
Panique à la maison de retraite
La Guerre des mères
Racine par la racine
Jamais sans ma femme
La mécanique du couple
Serial Tulleuses
Une Preuve
Gil et Ben