La fille en rouge Théâtre de L'Orme Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La fille en rouge"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de L'Orme, 75019 Paris

La fille en rouge

de Charles Baudelaire, Victor Hugo, Friedrich Nietzsche, Sophocle , mis en scène par Annabelle Piery

Théâtre de L'Orme, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
"Des textes classiques, un théâtre contemporain : des mots, du corps, de la danse et du clown."

Il était une fois... une fille en rouge qui vient sur le plateau, qui vient au theatron, parce qu'elle a des trucs à dire, des messages à faire passer, des images à montrer. Elle utilise ses mots mais aussi les mots d'Antonin Artaud, de Victor Hugo, de Friedrich Nietzsche, d'Albert Camus, Charles Baudelaire, Georges Sand... de ces hommes et femmes avec lesquelles elle a grandi et qui lui ont permis de mieux comprendre le monde dans lequel elle vit.

Je ne vais pas vous le cacher, elle aimerait bien faire la révolution la fille en rouge, elle aimerait bien tout exploser... Elle aurait voulu avoir 18 ans en 1968, participer à la lutte pour les droits des femmes, monter sur les barricades... elle aurait voulu faire tomber la Bastille la fille en rouge ! Quand elle était p'tite, on lui a fait faire du théâtre... du théâtre parce que son papa était mort... parce que ça l'aiderait à surmonter cette mort, à âtre moins timide... le théâtre comme thérapie ! Eh, pourquoi pas ?...

Après, elle voulait faire de la politique... mais elle se demande encore si les hommes politiques ont vraiment le pouvoir de changer les choses ou si on ne ferme pas trop vite la gueule de ceux qui veulent les faire changer...? Ensuite, la philosophie... professeur... transmettre à d'autres un savoir, une vision du monde, à travers les mots de Nietzsche, Platon, Kierkegaard, Sartre, Deleuze, Arendt...etc.

Et puis, un jour, elle a retrouvé le théâtre, presque "comme ça", parce que sa maman lui a rappelé que quand elle avait sept ans et qu'à l'école on lui demandait : "Qu'est-ce que tu veux faire quand tu seras grande ?", elle répondait : "Je veux être comédienne..." > Alors, elle s'est mise au théâtre, a arrêté les études de philosophie, parce qu'elle s'est dit que, peut-être, elle pouvait faire tout ça - changer les choses, transmettre - avec le théâtre, en bougeant le cul des spectateurs assis confortablement dans leur fauteuil bourgeois et bien confortable, ce même fauteuil dans lequel ils sont assis quotidiennement, leur confortable mode de vie occidental.

"Mais, en ce moment, c'est la crise, le fauteuil est en train de se craquer et faudrait pt'être bien commencer à se bouger l'cul, parce que c'est peut-être enfin le moment de remplacer les fauteuils par des chaises, un peu moins confortables, mais que tout le monde puisse en avoir une..." se dit la fille en rouge. > Elle ne veux pas rendre un hommage à ces auteurs ni construire un musée des grandes idées de notre civilisation, mais simplement re-dire que ces penseurs avaient et ont des idées à nous transmettre, ces mêmes idées qui ont été et qui sont encore le plus souvent les facteurs déclencheurs de la révolte des peuples et quelquefois de la révolution. Parce qu'on a besoin des mots de ces Messieurs et de ces Dames pour véhiculer et expliquer notre révolte.




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir



Pour Tout public

Seul(e) en Scène

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Camille Chamoux dans Le temps de vivre
Sublime, forcément sublime
Air
Photographe en liberté
Montaigne, les essais
Madame
Haut les coeurs
L'enfant du Paradis
Valjean
PE raconte des histoires drôles