Maladie de la jeunesse Théâtre de la Tempête - Cartoucherie Affiche © Isabelle Durand


Pour être informé des prochaines dates pour "Maladie de la jeunesse"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de la Tempête - Cartoucherie, 75012 Paris

Maladie de la jeunesse

de Ferdinand Bruckner , mis en scène par Philippe Baronnet

Théâtre de la Tempête - Cartoucherie, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de la Tempête - Cartoucherie

Dans une pension de Vienne, cohabitent des étudiants en médecine. Le chassé-croisé de leurs désirs, pour superficiel qu'il paraisse, n'en traduit pas moins une désorientation profonde.

Compromission, embourgeoisement, abandon des idéaux, tentation du néant : la jeunesse chez Bruckner se débat dans un monde en ruines.

Cette pièce de 1926, au dialogue tendu, à la forme sèche mais séduisante, étonnamment "moderne", n'a rien perdu de son acuité voire de son actualité.

traduction Henri Christophe, Alexandre Plank (coédition Les Théâtrales / Maison A. Vitez)




Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir

Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
8/10
4 avec 8 critiques
Bravo
75% Bien
0% Moyen
25% Décu
0%
Plus de critiques sur Maladie de la jeunesse »

luli91 Inscrit Il y a 9 ans 9 critiques  
Utile: Oui Non
-bonne soiree
9/10

un texte trés bien et une trés bonne mise en scene avec des acteurs tous trés bien
# écrit le 01/02/16 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Spectatif Inscrit Il y a 18 ans 886 critiques 85  
Utile: Oui Non
-Du bel art que ce spectacle !
10/10

Quelle aventure que ce spectacle ! Comme sur un grand paquebot imaginaire, j'y ai fait un voyage agité, aux mouvements parfois doux mais souvent violents de vagues fâchées, hautes ou creuses et aux rares moments d'accalmie. Ferdinand Bruckner, de son écriture sombre et clinquante à la fois, presque ciselée, nous raconte les histoires croisées, jamais comblées, de jeunes étudiants en médecine vivant dans une sorte de cohabitation. Leurs attentes, leurs idéaux, leurs désirs, leurs essais et leurs erreurs qui fondent le grandissement, forment le lit de la pièce. Nous assistons à leurs plaisirs de vivre une jeunesse débridée, finalement confortable puis progressivement à leurs dévoilements respectifs, repoussant les limites de la pensée, de la souffrance et jouant avec la vie comme avec la mort. C'est tendu comme ambiance ! Même si l'insouciance présente par touches, fait sourire et rire, comme autant de bouffées d'oxygène dont nous aurions besoin pour respirer et poursuivre. La mise en scène de Philippe Baronnet ne fait jamais couler le paquebot, c'est heureux ! Pas de simagrées mais des postures précises, pas de mouvements inutiles ni de jeux alourdis, toujours justes dans la joie ou la détresse. La violence est présente évidement, sans sombrer dans l'exagération. Il y a comme un paradoxe ou plutôt un contrepoint entre la sobriété efficace de l'ensemble et les états souvent paroxystiques des personnages. La puissance des effets n'en ressort que plus fortement. Elle interpelle notre imaginaire. Nous comprenons ce qui se passe tout en ressentant les émotions en même temps. Tous les comédiens sont captivants. Leurs jeux brillent d'adresse et de sincérité. Ils nous accompagnent de bout en bout dans la jeunesse mouvementée de leurs personnages avec enthousiasme et précision. Très beau voyage rempli de réflexions, de sensations et de souvenirs. On en revient secoué mais content de l'avoir fait ! Du bel art que ce spectacle !
# écrit le 04/02/16


Razowski75 Inscrit Il y a 10 ans 89 critiques 5  
Utile: Oui Non
-Très fort
8/10

J'avais peur au départ d'être hermetique et peu réceptif a cette piece dite "contemporaine", bien que je dois admettre qu'il m'a fallu un quart d'heure avant de me laisser porter... Mais le jeu tres bon et tres juste des comédiens et le texte envoûtant, il faut bien le dire, ont eu raison de mon jugement atif. C'est vraiment très bien. Le jeu est simple, fort, presque puissant, la mise en scène intelligente, moderne. J'ai passé une soirée captivante. Bravo !
# écrit le 03/02/16


@1235325 Inscrit depuis longtemps 14 critiques
Utile: Oui Non
-extra
9/10

quelle jeunesse, quels acteurs, pièce très forte.
# écrit le 18/01/16 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Dhuoda Inscrit Il y a 16 ans 1502 critiques 91  
Utile: Oui Non
-Néant
8/10

Cette "Maladie de la jeunesse" est interprétée par des comédiens dont l'âge correspond, même s'ils ont déjà pas mal d'expérience. L'auteur n'est pas loin du nihilisme, avec cette jeunesse qui semble à la fois perdue et très dure. Les sentiments s'expriment sans concession et sans romantisme. C'est brut, chacun avance pour lui-même, sans vision de l'avenir. Comme toute bonne oeuvre, elle résiste sans souci à l'épreuve du temps, aidée par une mise en scène elle-même tendue et résolument moderne. Pas de compromission, et chacun pour soi !
# écrit le 21/01/16


brisat Inscrite Il y a 17 ans 2125 critiques 128  
Utile: Oui Non
-confondante modernité
8/10

J'avoue avoir été stupéfaite, tout d'abord en découvrant ce texte, et ensuite en apprenant qu'il avait été écrit il y a presque un siècle, tant il est confondant de modernité. Les vies se croisent et s'entremêlent alors que les sentiments se heurtent et se bousculent. Manipulateurs et victimes, tout ceci se confond en "liaisons dangereuses" où la vie d'adulte qui commence assiste aux derniers soubresauts de la maladie de la jeunesse qui s'éteint.
# écrit le 07/06/15


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30





Evénements associés :
Home: Morceaux de nature en ruine
Changer l'eau des fleurs
Et c'est un sentiment qu'il faut déjà que nous combattions je crois
La journée de la jupe
Juste avant d'éteindre
L'école des maris
Gilgamesh
Capitaine Fracasse ou Et de nouveau saura le monde que le théâtre existe
Joséphine B
Le roi des pâquerettes