Les palmiers sauvages | Théâtre de Châtillon | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Les palmiers sauvages Théâtre de Châtillon Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Les palmiers sauvages"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de Châtillon, 92320 Châtillon

Les palmiers sauvages

mis en scène par Séverine Chavrier

Théâtre de Châtillon, Châtillon

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de Châtillon

Les Palmiers sauvages décrit la passion brutale de deux êtres en rupture de ban : personnage féminin particulièrement fascinant...

L'amante " aux yeux jaunes " se présente comme une artiste et s'engage dans un dévouement total à l'amour. Sa passion est sans retour.
Lui écrit des romans pornographiques commerciaux, et rêve silencieusement de retrouver sa vie asexuée d'avant leur rencontre.

La réflexion sur l'art est un des moteurs de ce texte très sensuel, terrien, plein d'odeurs, de bruits, de silences. Et qui se donne comme une cavalcade dans de multiples paysages.
L'adaptation de la compagnie veut rendre sur le plateau la sensualité des éléments, la puissance de la nature traversée.


Artistes : Laurent Papot, Deborah Rouach
Metteur en scène : Séverine Chavrier




Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 100 minutes soit 01h40





Evénements associés :
Vingt-cinq
Utopia 89 / nous sommes le peuple
Stances
Andy et lenny
Cet enfant
Misery
Les trois mousquetaires - saisons 5 et 6
Fables
Illusions perdues
Jusqu'ici tout va bien