Souterrain blues | Studio Hebertot | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Souterrain blues Studio Hebertot Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Souterrain blues"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Studio Hebertot, 75017 Paris

Souterrain blues

de Peter Handke , mis en scène par Xavier Bazin

Studio Hebertot, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Studio Hebertot

L'homme sauvage erre dans un métro parisien parmi l'humanité des voyageurs

A la recherche de la vérité et de la beauté, sa quête éperdue se poursuit inlassablement, tout au long du chemin et jusqu'au bout du rail.
Baladant sa solitude sur les visages de ses contemporains, l'homme leur tire le portrait. Réinventant, avec subtilité l'art de l'insulte et du cynisme joyeux, il rit de nous et de lui-même.
Ode à l'amour, hommage à l'hymne misanthropique, poème de l'homme contemporain et farce satirique, Souterrain Blues est tout cela à la fois.

Langue à vif, obscène et fascinante, mots crus à l'humour ardent, Peter Handke nous livre une ode fulgurante à la vérité, une quête éperdue de beauté.


Auteur : Peter Handke
Artistes : Yann Colette, Laure Roldan
Metteur en scène : Xavier Bazin




Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 70 minutes soit 01h10





Evénements associés :
Novecento avec andré dussolier
Frères
Inventaires
Mis(e) en pièces
La future
Dialogue d'un chien avec son maître sur la nécessité de mordre ses amis
Bérénice 34-44
La chute
J'ai la douceur du peuple effrayante au fond du crâne
Adieu monsieur haffmann