En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Musique sacrée Russe Eglise Saint Germain l'Auxerrois Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Musique sacrée russe"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Eglise Saint Germain l'Auxerrois, 75001 Paris


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Venez écouter un choeur russe, exclusivement masculin, qui visite des chants sacrés perpétuant une tradition aux mélodies vibrantes de profondeur.

Un grand concert de chants orthodoxes russes sera donné en l'église Saint-Germain l'Auxerrois à Paris, non loin du Louvre et du Pont-Neuf par l'ensemble vocal masculin " Chantres Orthodoxes Russes ".

Le panorama de la musique liturgique et monastique russe, qui sera interprété, illustre la riche histoire de la musique orthodoxe russe depuis l'abandon du chant byzantin à la fin du XVIe siècle.

Depuis leur création en 2013, les " Chantres Orthodoxes Russes " se consacrent au répertoire liturgique russe et plus particulièrement aux oeuvres des grands centres spirituels comme la laure de Kiev, mais surtout la laure de la Sainte-Trinité- Saint-Serge.

Placé sous la direction de Serge Rehbinder, maître de chapelle en l'église orthodoxe russe de Saint Séraphim de Sarov à Paris, l'ensemble vocal " Chantres Orthodoxes Russes " est composé de chanteurs professionnels et amateurs qui ont fait leur classe dans de grands choeurs en Russie et en France. Parmi ces choeurs, on peut citer ceux de la laure de la Trinité Saint-Serge près de Moscou dirigé par feu l'archimandrite Matthieu Mormyl, de la cathédrale russe Saint Alexandre Nevsky à Paris ou le choeur de Crimée placé sous la direction d'Igor Mikhailevskiy.

Les premières polyphonies religieuses, inspirées par le chant populaire russe, voient le jour au XVIIe siècle, à la suite de l'ouverture à l'Occident et de la découverte du chant liturgique polonais.
Un siècle plus tard, les chantres russes adaptent le principe du choral luthérien à de vastes compositions à 8, 12, voire 48 voix. Mais le XVIIIe siècle est aussi celui du goût italien.
Le public se rend à l'église comme on va à l'opéra pour écouter les " concerti à plusieurs parties " de Dimitri Bortniansky. Plus tard, les compositeurs de l'Ecole de Saint-Pétersbourg se tournent vers le romantisme allemand, puisant leurs thèmes dans les mélodies populaires, à la manière du lied allemand.

Avec le réveil culturel de la Russie au XIXe siècle et l'éclosion du mouvement slavophile, l'école synodale de Moscou renoue avec des motifs anciens et des harmonisations sobres et propices à la prière et à la méditation.
L'introduction dans le choeur des voix de basse profonde renforcent le caractère mystique du drame liturgique. D'une étonnante beauté, cette musique est cependant peu jouée en concert, les basses profondes étant rares et très recherchées.







Pour Tout public

Musique Sacrée

Langue : Français




Evénements associés :
Requiem de mozart
Solistes du collegium vocale gent, philippe herreweghe : gesualdo
Pergolesi / stabat mater
Requiem de mozart saint malo
Requiem de mozart nantes
Requiem de mozart brest
Pergolesi / stabat mater
Requiem de mozart quimper
Requiem de mozart cholet
Mozart messe du couronnement / haydn symphonie la passion