King Kong Théorie La Maison des Métallos Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "King kong théorie"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Café du Temple, 75011 Paris

King Kong Théorie

de Virginie Despentes , mis en scène par Emilie Charriot

La Maison des Métallos, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Véritable égérie " underground ", auteure d'ouvrages sulfureux et décriés, Virginie Despentes dépeint un monde malsain qu'elle n'a que trop côtoyé.

Elle a fait presque tous les métiers : femme de ménage, hôtesse dans un salon de massage, pigiste pour des journaux rock ou porno... Après des romans au style littéraire innovant comme Baise-moi, Bye Bye Blondie ou Apocalypse bébé, lasse des étiquettes qu'on lui colle, elle raconte dans King Kong Théorie comment elle est devenue ce " personnage " controversé. King kong theorie Qualifié de " manifeste pour un nouveau féminisme ", cet essai pulvérise l'image de la femme-objet et l'idée d'une féminité normée. Témoignage à vif, l'auteure y parle de prostitution, de viol, de pornographie, de sexualité et de féminisme, " une révolution, pas un réaménagement des consignes marketing, pas une vague promotion de la fellation ou de l'échangisme ". La metteure en scène suisse Émilie Charriot porte ce pamphlet sur scène en y confrontant deux performeuses – Julia Perazzini et Géraldine Chollet – face au public, sans artifice. Le théâtre devient alors une terrible caisse de résonance.


Auteur : Virginie Despentes
Artistes : Julia Perazzini, Géraldine Chollet
Metteur en scène : Emilie Charriot





Pour Tout public
à partir de 16 ans

Théâtre contemporain

Thématique :
Grands Auteurs Contemporains

Langue : Français
Durée : 95 minutes soit 01h35





Evénements associés :
Les Desseins
Le monte-plats
L'incroyable épopée de François 1er
Clément Bouscarel : Contes et légendes paysans
Virgin Mojito
Vole Eddie, vole !
Dans la solitude des champs de coton
Sans famille
L'étrange affaire Émilie Artois
Ukraine mon amour