Tramp et l'amour | Théâtre de la Carreterie | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Tramp et l'amour Théâtre de la Carreterie Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Tramp et l'amour"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de la Carreterie, 84000 Avignon

Tramp et l'amour

de Christophe Martin , mis en scène par Regards extérieurs Luc Miglietta et Bertil Sylvander Direction d'acteur Gérard Santi

Théâtre de la Carreterie, Avignon

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Léon laissé pour compte de l'amour, aboie, au travers de cette tentative de conférence, sa détresse, tel un chien errant avide d'attentions.

Léon laissé pour compte de l'amour, aboie, au travers de cette tentative de conférence, sa détresse, tel un chien errant avide d'attentions. Il mord parfois, se rebelle, provoque. Par ses gaucheries burlesques, ses troubles émotionnels et sa quête incessante d'amour, il devient autre, lunaire, attachant. Du burlesque au bord du sensible.

Le personnage est inspiré des clowns TRAMP des années de dépression de la fin du 19 siècle aux États-Unis. Il a cependant raboté quelques angles. Malgré son habit râpeux, il prend soin de son apparence, a abandonné la bouteille ou presque et se garde bien du mépris de l'humanité. Inadapté social, il nous livre son irrépressible besoin d'être comme tout le monde et son impuissance à atteindre ce but.

Léon n'existerait pas sans ses conflits. Parfois dans le doute, et l'absence, il est soudainement envahi de certitudes qui ne durent pas. Rattrapé par ses troubles de l'humeur, ses émotions le rendent incohérent, sa fantasmagorie n'a alors plus de limite. Adepte de la blague éculée, Léon l'impose avec délice et en sort par le bide assumé.
Espiègle, il cultive sa complicité avec le public et se délecte d'un vrai dialogue, il le questionne, use de séduction, se confronte, prend le risque d'être déstabilisé. Le personnage s'empêtre aussi dans les objets, qui semblent avoir leur vie propre et se démène comme il peut pour masquer ses gaucheries. Sa naïveté confondante offre au tableau burlesque des couleurs chatoyantes...






Pour Tout public de 10 ans jusqu'à 90 ans

Seul(e) en Scène

Langue : Français
Durée : 40 minutes soit 00h40





Evénements associés :
Disparaître
Mentalisme musical
Valjean
Anquetil tout seul
Ich bin charlotte
Une vie sur mesure
Second rôle
Fabrice luchini dans des auteurs parlent d'argent
Dis moi poète, c'est quoi la vie ?
Le dernier jour d'un condamné - interprétation féminine