Ysteria | Théâtre de la Tempête - Cartoucherie | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Ysteria Théâtre de la Tempête - Cartoucherie Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Ysteria"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de la Tempête - Cartoucherie, 75012 Paris

Ysteria

de Gérard Watkins , mis en scène par Gérard Watkins

Théâtre de la Tempête - Cartoucherie, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de la Tempête - Cartoucherie

Vieille affaire que celle de l'hystérie... Mais qu'entend-on par ce terme ?

Vieille affaire que celle de l'hystérie : du trouble ovarien selon Platon aux sorcières face à leurs inquisiteurs du Moyen Âge, jusqu'aux grandes leçons de Charcot à la Salpêtrière et aux Études sur l'hystérie de Freud et Breuer en 1895, cette affection – réputée féminine – fait énigme et a, de tout temps, constitué un défi au savoir – traditionnellement masculin – qu'il soit religieux, juridique ou médical.
Mais qu'entend-on par ce terme ? Des atteintes corporelles (soudaine cécité, paralysie...), des troubles de l'humeur (rires, pleurs), de la mémoire, de la parole (aphasie, volubilité), convulsions, histrionisme... Aucun symptôme ne peut être dit typique. Toutefois Freud l'a posé définitivement : "l'hystérique souffre de réminiscences".
Mais aussi, l'hystérie instaure un mode de relation qui, par l'esquive ou la provocation, bouleverse le confort des savoirs, conteste l'ordre des familles et des services.

"Moyen suprême d'expression" selon André Breton, l'hystérie, engageant le corps, rend manifeste qu'il y a lieu sans cesse de créer, d'inventer, de désirer : elle est un "bastion de résistance au bonheur masculin... en langage poétique".

Dans l'esprit de recherche et d'écriture des Scènes de violences conjugales, Gérard Watkins propose une "étude" qui à la fois parcourt les conceptions passées et aborde la question des formes que prend aujourd'hui l'hystérie.






Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 110 minutes soit 01h50





Evénements associés :
Sherlock holmes, de l'ombre à la lumière!
L'enfant océan
Jingle avec théo ceccaldi
Monsieur ibrahim et les fleurs du coran de et avec Éric-emmanuel schmitt
Feutrine
L'ennemi intérieur
J'arriverai par l'ascenseur de 22h43
L'amérique n'existe pas
Les trois soeurs
Cyrano