Vertikal | Espace Albert Camus | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Vertikal Espace Albert Camus Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Vertikal"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Espace Albert Camus, 69500 Bron

Vertikal

mis en scène par Mourad Merzouki

Espace Albert Camus, Bron

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Espace Albert Camus

Pour sa nouvelle création, Mourad Merzouki se joue des lois de la gravité en faisant décoller ses danseurs et relève ainsi le défi de la verticalité.

Après Pixel et l'espace virtuel en troisième dimension, Mourad Merzouki explore l'espace aérien, en complicité avec la compagnie de danse verticale Retouramont, dessinant un nouveau terrain de jeu pour son inépuisable créativité. Tout y semble possible : l'ascension comme la chute, la quête de légèreté comme le jeu de la gravité. A la verticale donc, trouvant de nouveaux appuis, dix danseurs de haut-vol s'élancent dans les airs, accompagnés par le compositeur Armand Amar qui fusionne cordes et instruments électroniques. Dans un envol poétique et renversant, le chorégraphe perpétue sa démarche de décloisonnement des genres, transcendant le vocabulaire de la danse hip-hop et bousculant tous les repères.



Metteur en scène et/ou chorégraphe : Mourad Merzouki




Pour Tout public

Danse

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Bataille 93.03
Hard to be soft
Tu, el cielo y tu
Les architectes
Merveille
Tango pasion
Sharon eyal love cycle : ocd love
Prismatik
It dansa
Boston ballet / mikko nissinen