Critiques presse J'ai commandé une andouillette | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

J'ai commandé une andouillette Le Quai du Rire Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "J'ai commandé une andouillette"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Le Quai du Rire, 13007 Marseille


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Le Quai du Rire


Critiques de la presse



" Lysa Maro, fan de Devos, Coluche, Kakou,(...) déroule son texte en privilégiant les bons mots, les formules ciselées. Elle opte pour un humour qui ne tombe jamais dans la facilité, qui ne s'en prend à aucune minorité (...). Dans le Vaucluse, le nombreux public n'en a fait qu'une bouchée. JJF "

Vaucluse Matin " Un délicieux moment d'humour noir, avec un petit bout de femme pour un seule-en-scène, qui vaut son pesant de charcuterie... "

Dauphiné Libéré " Une belle digression sur beaucoup de thèmes très actuels, tous traités avec beaucoup d'humour, de finesse, de piquant et de mordant. "

La voix du Nord " Un solo virtuose ! "

L'Aisne Nouvelle " Avec beaucoup d'humour noir et d'auto-dérision, Lysa Maro partage son andouillette en choisissant les bonnes formules, sans tomber dans la facilité. "

Midi Libre " C'est fou ce que l'attente d'un plat élaboré à partir d'éléments du tube digestif d'un porc peut susciter comme interrogations existentielles... A savourer! "

Le Dauphiné " Lysa Maro a innové et étonne tout le monde dans ce Festival Off 2018 (...) C'est d'autant plus drôle que, de l'avis général, la légèreté du titre n'aurait d'égal que la profondeur du texte. A voir! "