Asmeraldia, là où les larmes ne pourront plus nous tomber dessus Théâtre Espace 44 Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Asmeraldia, là où les larmes ne pourront plus nous tomber dessus"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Espace 44, 69001 Lyon

Asmeraldia, là où les larmes ne pourront plus nous tomber dessus

de Judith Willandsen , mis en scène par Pierre-Alexandre Terpeau

Théâtre Espace 44, Lyon

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Pour protéger sa petite soeur d'un quotidien familial oppressant, Samaëlle lui invente une planète imaginaire et lui promet de l'y emmener un jour.

Pour protéger sa petite soeur d'un quotidien familial oppressant, Samaëlle lui invente une planète imaginaire, sans adulte, et lui promet sans cesse de l'y emmener un jour. Malgré ces quelques moments d'évasion, la réalité les rattrape toujours, violente, implacable, poussant un jour Samaëlle à commettre l'irréparable. Le rêve se transforme alors en obsession, l'évasion en folie et tous les personnages se trouvent plongés dans une chute vertigineuse...

Avec cette tragédie moderne, Le 8ème Sens explore les violences intra-familiales à travers les yeux de deux enfants. " Asméraldia, là où les larmes ne pourront plus nous tomber dessus " aborde les thèmes de l'emprise et de la reproduction de la violence, en alternant entre le monde onirique des enfants et celui des adultes, noir, dur et cru. Cet univers parfois poétique, parfois glaçant, est renforcé par une mise en scène visuelle millimétrée et une création musicale originale accompagnant le parcours des personnages. Le 8ème Sens offre un voyage poignant, brutal, où le spectateur est tenu en haleine jusqu'au dénouement final.




Annonces du 29 avril 2021
Tout ce qu'il faut savoir pour la réouverture

Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
10/10
5 avec 5 critiques
Plus de critiques sur Asmeraldia, là où les larmes ne pourront plus nous tomber dessus »

BC Inscrit Il y a 3 ans 4 critiques  
Utile: Oui Non
-Bravo !
10/10

Une vraie claque. Impossible d’être indifférent au propos de cette pièce, tant l’histoire, la mise en scène, les jeux de lumière, la musique et la justesse des acteurs nous saisissent. Asmeraldia n’est pas une pièce qui fait rire, non. Asmeraldia bouleverse, jusqu’au dernier moment et même après. Bravo à la compagnie du 8ème sens qui a su traiter un sujet pas simple a travers cette création.
# écrit le 31/01/20 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


nini8430 Inscrite Il y a 4 ans 3 critiques  
Utile: Oui Non
-bravo du grand art
10/10

La violence est bien entendu très présente et nous ne sortons pas de cette pièce indemne. Mais quel jeu, quelle mise en scène, quelle puissance... vous avez fait là un " chef d'oeuvre " Bravo
# écrit le 02/02/20


mado2013 Inscrite Il y a 8 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-un temoignage poignant
9/10

Une histoire bouleversante et pourtant si réelle, une performance d'acteurs magistrale, une violence qui nous atteint de plein fouet. Un spectacle qui laisse des marques. BRAVO
# écrit le 02/02/20


69valentine Inscrite Il y a 2 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-Impressionnée
10/10

Ouah! Quel grand moment! L'histoire est dure certes mais elle est saisissante, captivante et interprétée avec beaucoup de brio par ses comédiens. J'ai été vraiment impressionnée et j'espère que cette pièce aura le succès qu'elle mérite. Bravo et merci à la compagnie le 8ème Sens.
# écrit le 01/02/20


Caramelbreton Inscrite Il y a 3 ans 4 critiques  
Utile: Oui Non
-Incroyable !
10/10

La Compagnie du 8ème réussi une nouvelle fois le pari de la poésie face au thème très dur et sensible des violences intra-familiales. Je suis restée bouche bée. Splendide !!!
# écrit le 17/01/20


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour Tout public
à partir de 14 ans

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Trop de zef
40° sous zéro
Un sac de billes
Martin eden
C'est le bouquet !
Françoise par sagan par caroline loeb
Huis clos
Titanica, la robe des grands combats (edmund c. asher, londres 1968)
Aux poings
Je te pardonne (harvey weinstein)