En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Faust Théâtre de la Semeuse Affiche

Séances selon les jours

15h00 20h30
Janvier 2020
DiLuMaMeJeVeSa
31
Février 2020
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
9
Faust
du vendredi 31 janvier 2020
au dimanche 9 février 2020
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Faust"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 12,95€/pers
16,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -21%

Faust

de Goethe , mis en scène par Philippe-Antoine Olmeta

Théâtre de la Semeuse, Nice

Arrivé à la fin de sa vie, Faust, ayant acquis énormément de connaissance, se rend compte qu'en réalité il ne sait rien.

Il n'a pas réussi à atteindre la vérité universelle, afin de percer les mystères existentiels de notre monde.

Avant de se suicider, il passe un pacte avec Méphistophélès pour que ce dernier devienne son serviteur et accomplisse tous ses désirs en échange de son âme...

À travers cette oeuvre, nous vous offrons un voyage théâtral, en soulevant la problématique universelle : À quel moment sommes-nous prêts à quitter la raison pour basculer corps et âme dans le vice ?


Auteur : Goethe
Artistes : Distribution en cours
Metteur en scène : Philippe-Antoine Olmeta

Prochaine Séance disponible:
Vendredi 31 Janv. 2020 à 20h30



Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 90 minutes soit 01h30

Lieu:
Théâtre de la Semeuse
Théâtre public (~ 98 places)
2 montée Auguste-Kerl
06300   Nice
Plan d'Accès



Région : Marseille Nice Avignon Aix - (06)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Nature morte dans un fossé
La noce
La maladie de la mort
Majorana 370
Le temps presse
La déferle
Axe
Crâne
Et le coeur fume encore
Pendant que je regardais les nuages dériver, la nuit est venue