En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

La mouette Théâtre Stéphane Gildas Affiche

Séances selon les jours

20h00
Décembre
DiLuMaMeJeVeSa
67
La mouette
du vendredi 6 décembre 2019
au samedi 7 décembre 2019


Pour être informé des prochaines dates pour "La mouette"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Dès 10,95€/pers Frais de Réservation
inclus

comédie dramatique ou l'on trouve le tourment de personnages qui se cherchent et qui cherche l" amour mais qui le laisse fuir, ou passent a coté

la mouette est le symbole de l" histoire de Nina, aimée par Konstantin qui lui a écrit une pièce. Persuadée de sa vocation d' actrice ,elle s" enfuit avec Trigorine écrivain reconnu et amant de la mére de Konstantin Mais elle ne rencontrera pas la réussite, reniée par sa famille et délaissée par son amant. C est dans le dénouement tragique que les personnages sont cpnfrontés à leur image



Prochaine Séance disponible:
Vendredi 06 Déc. 2019 à 20h00



Pour Tout public de 10 ans jusqu'à 90 ans

Comédie dramatique

Thématique :
Grands Auteurs Contemporains

Langue : Français
Durée : 120 minutes soit 02h00

Lieu:
Théâtre Stéphane Gildas
Théâtre (~ 49 places)
16 Rue de Tolbiac
75013   Paris
Plan d'Accès

» Réservez votre Parking à Proximité

Région : Paris - Ile de France - (75)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Et je danse, aussi
Jusqu'ici tout va bien
Le dieu du carnage
Je te regarde
Les acteurs de bonne foi
Pardon ?
Les larmes amères de petra von kant
J'aimais tant, j'aime les contradictions (d'après la vie d'egon schiele)
D'après l'histoire de marie curie, anciupecio ou le destin de mania
Car madame est bonne