En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Les carnets du sous-sol Théâtre Beaux Arts Tabard Affiche

Séances selon les jours

15h00 20h30
Mars
DiLuMaMeJeVeSa
1314
15
Les carnets du sous-sol
du vendredi 13 mars 2020
au dimanche 15 mars 2020
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Les carnets du sous-sol"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 14,50€/pers
17,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -17%

Les carnets du sous-sol

de Fedor MiKaïlovitch Dostoïevski , mis en scène par Nicolas Oton, Gabriel Garcia Valdès

Théâtre Beaux Arts Tabard, Montpellier

Le récit se présente sous la forme du journal intime d'un narrateur amer, isolé et anonyme.

Cet ouvrage est devenu un livre à part dans la biographie du maître russe Dostoïevski, d'abord par sa taille (court, il est considéré comme une longue nouvelle) et par sa fonction de laboratoire condensant tous les thèmes de son oeuvre (Crime et Châtiment, l'Idiot, les Frères Karamazov).

C'est l'histoire d'un homme reclus sur lui-même qui se réfugie dans un sous-sol pour ne plus se confronter au monde. Il désespère de la vanité des hommes autant que de la sienne "incommensurable".
Il conspue l'humanité qui ne cherche qu'avancement, confond le rang pour l'esprit, ne croit qu'en une seule vérité : l'argent. Il se déteste autant qu'il déteste les autres et n'arrive pas à trouver l'amour et quand il trouve, le rejette immédiatement pour "faire bien", par pur intellectualisme, pour faire comme dans les livres.

Cet homme renvoie à soi-même, il vous parle de son sous-terrain qu'est sa conscience accrue pour parler de l'humanité.
C'est le grand frère de Jean-Baptiste Clamence le juge pénitent de la Chute de Camus. C'est le premier anti-héros de littérature moderne, acariâtre et méchant, intelligent et ridicule, il arrive pourtant à nous séduire.

L'essentiel est là: plaire en déplaisant, séduire en énervant. C'est un régal de dire autant de saletés et de méchancetés avec tant d'intelligence.

Venez écouter les tourments de cet homme malade, venez le voir les exhiber, les cracher pour en tirer le plus salvateur des plaisirs.

La découverte ou la redécouverte de l'un des plus grands auteurs de tous les temps?



Prochaine Séance disponible:
Vendredi 13 Mars 2020 à 20h30



Pour Tout public
à partir de 12 ans

Seul(e) en Scène

Langue : Français
Durée : 70 minutes soit 01h10

Lieu:
Théâtre Beaux Arts Tabard
Théâtre (~ 100 places)
17 rue Ferdinand Fabre
34000   Montpellier
Plan d'Accès



Région : Perpignan - Montpellier - (34)




Dans la même salle :


Evénements associés :
Les visages et les corps
Enfantillages
Julien cottereau dans aaahh bibi
Ema dans itinéraire d'une surdouée
En attendant d'être un homme
La plus précieuse des marchandises avec pierre arditi
Au-delà du mur
Cyrano project
Tony atlaoui dans comment faire disparaître son ex !
Zize dans la famille mamma mia