En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Dernier Chagrin Théâtre de l'Eau Vive Affiche

Séances selon les jours

16h00 20h00 21h00
Juin
DiLuMaMeJeVeSa
456
7
Dernier chagrin
du jeudi 4 juin 2020
au dimanche 7 juin 2020
  Réduction
 


Pour être informé des prochaines dates pour "Dernier chagrin"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


réduction
 
Dès 12,95€/pers
16,50€
Frais de Réservation
inclus
jusqu'à -21%

Dernier Chagrin

de Elisa Schramm , mis en scène par Angèle Canu

Théâtre de l'Eau Vive, Nice

Un jour de l'année 1999, Salomé a 6 ans.

Peu de temps avant la fin du siècle, Salomé apprend que son petit frère Joseph est autiste.
Ainsi commencent les années 2000. Ainsi commence l'histoire de Salomé et Joseph.

L'histoire de cette fratrie qui s'aventure avec malice, dans un monde nouveau où la civilisation n'existe pas, où le langage commun ne suffit plus.
Ce monde très mystérieux où règne l'amour sans condition et le langage si singulier des frères et soeurs.


Auteur : Elisa Schramm
Artistes : Elisa Schramm
Metteur en scène : Angèle Canu

Prochaine Séance disponible:
Jeudi 04 Juin 2020 à 20h00


Classements

12ème dans Théâtre > Théâtre contemporain
90ème dans Théâtre


Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français
Durée : 70 minutes soit 01h10

Lieu:
Théâtre de l'Eau Vive
Salle de spectacle (~ 49 places)
Boulevard Carabacel
06000   Nice
Plan d'Accès



Région : Marseille Nice Avignon Aix - (06)




Dans la même salle :
Tin
» Tous les evènements Théâtre de l'Eau Vive

Evénements associés :
C'est le bouquet !
Italbanais
Tant qu'il y aura des coquelicots...
Scorpion
Les attentes
Pur présent
Edouard baer dans les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce
Sacré pan !
En attendant godot
Monstre moi