Lara Barsacq : Ida don't cry me love Chaillot - Théâtre National de la Danse / Salle Gémier Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Lara barsacq : ida don't cry me love"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Chaillot - Théâtre National de la Danse / Salle Gémier, 75116 Paris

Lara Barsacq : Ida don't cry me love

de Lara Barsacq
Théâtre National de Chaillot, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Lara Barsacq rend hommage à Ida Rubinstein, danseuse des Ballets russes. Mêlant les souvenirs personnels et les archives, la chorégraphe compose une ode à la liberté qui insuffle énergie et audace.

Ida don't cry me love est une déclaration d'amour à Ida Rubinstein. Cette affection vient de loin : Lara Barsacq a grandi avec un portrait de l'artiste, mécène à la liberté assumée, accroché au mur. Cela a très fortement inspiré la danseuse, aujourd'hui artiste associée à Charleroi Danse.

Sur scène, Lara Barsacq, Marta Capaccioli et Marion Sage vous font entrer dans l'écriture actuelle de Rubinstein en occupant un plateau pailleté et animal. La sensation est de voir La Danse, de Matisse, se mettre en mouvement : avec des pas de trois en ronde, des lignes où les bras croisent les autres corps, Ida don't cry me love est une plongée dans l'avant-garde du XXe siècle.

En voyant ce spectacle, vous comprendrez tout d'Ida Rubinstein, femme libre et surtout précurseuse. Un seul exemple : c'est elle qui commanda le Boléro à Ravel. Sans Ida, pas de Bolero ! Ni par Béjart ni par Pina Bausch. Cela aurait été un monde triste à pleurer, n'est-ce pas ?

A Savoir :
Jeudi 30 mars : rencontre avec les artistes à l'issue de la représentation







Pour Tout public

Danse contemporaine

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Éclats de Vies
Jin Xing Dance Theatre Shanghai
Boys don't cry
Jin Xing Dance Theatre Shanghai : Wild Flowers
7 X 7 salon chorégraphique
Last birds
Carolyn Carlson Company
Black Swann
Carte blanche à Marlène Rostaing
Nocturne danse #46