En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Fugaces L'étoile du nord 3 Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Fugaces"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Fugaces

mis en scène par Hervé Petit


- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Une soirée d'été entre amis, un peu convenue, avec chacun ses soucis, et quelques signes d'inquiétude : premier acte.

Un homme, un médecin, quitte les convives et va rejoindre sa fille qui part en voyage le lendemain. C’est alors l’échange intense, jusqu’au-boutiste du deuxième acte, entre un homme et une femme, père et fille, qui s’aiment « au-delà des limites »…

Au troisième acte, nous retrouvons les convives après dîner, qui, dans une sorte d’harmonie, ignorant les évènements du deuxième acte, livrent chacun leur tour leur philosophie soulagée de la vie, leur recette du bonheur. L’étonnante construction dramatique de Benet i Jornet, à travers une écriture limpide, ne vise pas tant à faire de Fugaces* le lieu d’une transgression « acceptable » que celui d’une relation extrême, source de mystère, de réflexion plus que de répulsion. Une tragédie du quotidien sous les étoiles.

*Le titre Fugaces renvoie en catalan à la fois au sens de l’adjectif, comme en français, mais aussi à estrella fugaç, qui veut dire étoile filante.

Le théâtre est conflit, nous dit Benet. J’admire les grands conflits, les plus radicaux, les plus brutaux, ceux qui secouent le mieux la base de nos convictions. J’admire par exemple le parricide et incestueux Œdipe. Non pas parce qu’il est parricide et incestueux, mais parce qu’il nous oblige à regarder à l’intérieur de nous avec un regard plus nu.







Théâtre contemporain





Evénements associés :
Contes immoraux partie 1 : maison mère
Mon coloc s'appelle marivaux
Yvona
Vestiges fureur
La machine de turing
Jérémie kamaski dans en attendant ce foutu noël !
La très bouleversante confession ...
Howl
Désirer tant
Trahisons