Le verfubgar aux enfers | Le Théâtre Falguière | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Le verfubgar aux enfers Le Théâtre Falguière Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Le verfubgar aux enfers"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Le Théâtre Falguière, 75015 Paris

Le verfubgar aux enfers

de Germaine Tillion , mis en scène par Jaromir Knittl

Le Théâtre Falguière, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
L'opérette écrite par Germaine Tillion au camp de Ravensbrück en octobre 1944 pour résister aux nazis et redonner vie à ses camarades de détention.

Résister en écrivant, chanter à la barbe des geôliers nazis pour défendre sa dignité, Germaine Tillion, rescapée de Ravensbrück (décédée à l'âge de 101 ans en avril 2008), redonne vie à ses camarades de détention dans cette oeuvre écrite en octobre 1944. Convoquant le souvenir des rengaines populaires, du bon vin qui réchauffe, des joyeuses tablées d'antan, ces femmes, codétenues dans l'un des camps de concentration les plus tristement célèbres, luttent contre leur condition inhumaine. Germaine Tillion plonge le spectateur de manière inattendue dans l'univers joyeux d'une opérette, sorte de revue conférence, pleine d'humour noir.

L'un des textes les plus singuliers parmi ceux qui proviennent des camps nazis de la mort.

Entre 1934 et 1940, Germaine Tillion réalise 4 séjours en Algérie pour étudier l'ethnie berbère des Chaouis dans le cadre de sa thèse.De retour en France au moment de l'armistice de 1940, elle devient chef du réseau de résistance du musée de l'Homme, qui travaille à l'évasion des prisonniers et aux renseignements. Dénoncée, elle est arrêtée le 13 août 1942 et déportée le 21 octobre 1943 à Ravensbrück.Elle y perd sa mère, écrivain et grande résistante. Pendant son internement, elle écrit cette opérette sur un cahier soigneusement caché. Le verfubgar était le déporté soumis aux brimades et aux corvées par refus de travail.




Quelques critiques de spectateurs :

Note des internautes :
8/10
4 avec 16 critiques
Bravo
79% Bien
7% Moyen
7% Décu
7%
Plus de critiques sur Le verfubgar aux enfers »

Sylvia Inscrite Il y a 11 ans 236 critiques 6  
Utile: Oui Non
-Pas ce à quoi je m'attendais....
8/10

Une opérette sans musique...... Ca m'a laissé sans voix ! Un décor dépouillé, qui se veut dans le respect des camps pourquoi pas ? Ils jouent sur l'émotion et cela nous touche mais ce spectacle est clairement un ovni attendez vous à voir quelque chose que vous n'avez jamais vu.... Après on aime ou pas mais le début déroutant peut en laisser plus d'un sur le chemin...
# écrit le 27/02/10 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


brisat Inscrite Il y a 14 ans 1998 critiques 121  
Utile: Oui Non
-musique pour survivre
7/10

Avant que de voir ce spectacle j'avais pu voir un reportage sur son "historique". Cette création attachée à une seule personne - celle qui a su rassembler et donner une cohérence à son idée initiale en y ajoutant les inspirations de ces compagnes de souffrance reste une oeuvre collective. En utilisant des airs connus de toutes - classique, opéras, opérettes, variétés nombre de détenues ont apporté leur petite note dans cet ensemble de musique "à survivre". Certes, il y a quelques maladresses mais l'ensemble reste profondément émouvant. Il est touchant ce sourire esquissé dans l'enfer.
# écrit le 01/03/10


eos1d Inscrit Il y a 15 ans 170 critiques 2  
Utile: Oui Non
-Mémoire contre l'oubli..
9/10

Très belle opérette.Le sujet grave est traité avec une légèreté aérienne.L'ironie étant l'échappatoire. Jaromir Knittl retrace la vie de ces codétenues avec un humour noir.Les verfubgars interprètent à merveille leur condition.Allez les voir..la troupe dynamique mérite le déplacement.
# écrit le 14/02/10 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Pifi Inscrit Il y a 12 ans 36 critiques 1  
Utile: Oui Non
-Un spectacle très émouvant à voir absolument
9/10

Tout d'abord, le texte est un témoignage puissant de l'auteure Germaine Tillon. La mise en scène dépouillée fait ressentir l'horreur des camps. Le jeu des acteurs est parfait ; pourtant il est difficile d'allier légèreté et univers infernal. Il faut aller voir ce spectacle.
# écrit le 14/02/10 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Lou Inscrite Il y a 10 ans 85 critiques 2  
Utile: Oui Non
-Bravo aux comédiens...
10/10

Merci de nous faire profiter de ces moments avec vous... avec un thème délicat mais dans lequel vous n'avez pas de mal à rentrer... et nous plongeons sans problème avec vous dans la vie de ces verfugbars... je vous souhaite beaucoup de succès !!
# écrit le 13/02/10 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


mamounettesimone Inscrite Il y a 9 ans 2 critiques  
Utile: Oui Non
-plus que parfait.
9/10

Histoire authentique,joué dans un décor sobre retracant les conditions de l'époque,joué magistralement par de jeunes acteurs"débordant de talent",plein d'avenir.Nous l'avons 2 fois ,toujours avec autant de plaisir,et d'emotion.Les applaudissements longs et nourris,en sont la preuve.A voir absolument.
# écrit le 27/02/10


tinariv Inscrite Il y a 9 ans 11 critiques  
Utile: Oui Non
-un moment intense et précieux et une vertu pédagogique universelle
10/10

nous sommes restées sans voix devant la puissance de ce témoignage!le texte maintient tout au long une tension entre les mots des détenues et ceux du narrateur nous reliant au fil ténu de vie et d'espérance dans cette horreur du camp: la mise en scène est dépouillée et juste et nous happe,beau travail et présence forte des acteurs totalement au service de la grandeur modeste du témoignage: l'équilibre trouvé force le respect et sans nous anéantir nous rappelle à l'essentiel. C'est vraiment touchant de percevoir que le narrateur (l'auteure G. tillion...)qui au début s'essaie à animer des "marionnettes", se retire progressivement et rejoint modestement ses compagnes pour un temps réveillée à plus de vie
# écrit le 07/02/10 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


Spagh Inscrite Il y a 11 ans 1 critique  
Utile: Oui Non
-Etonnant
10/10

Le thème est traité de manière originale, une chose est sure, je n'avais jamais vu ça! On est surpris tout au long du spectacle par toutes ces notes d'humour que l'auteure Germaine Tillion a inséré. Le fait que les comédiens ne soient pas des chanteurs à proprement parler apporte du réalisme par rapport au camp et la détention. Beaucoup d'émotions.
# écrit le 01/03/10


# ce symbole signifie "signaler au modérateur"
Vous aussi, donnez votre avis:


Pour un Public adulte de 13 ans jusqu'à 90 ans

Théâtre musical

Langue : Français
Durée : 80 minutes soit 01h20





Evénements associés :
On oublie tout (on n'oublie rien) - hommage à jacques brel
Dis-moi poète c'est quoi la vie ?
Didier gustin dans ah tu verras !
Gigi, dalida et moi
Dj set sur écoute
Café polisson
Malena fréquence dans tango
Anatomie de la joie
Une heure délcieuse avec le grand pedro
Tonycello dans la migration des tortues