Petites histoires de la folie ordinaire | Théâtre 95 | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Petites histoires de la folie ordinaire Théâtre 95 Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Petites histoires de la folie ordinaire"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre 95, 95000 Cergy

Petites histoires de la folie ordinaire

de Petr Zelenka , mis en scène par Collectif DRAO

Théâtre 95, Cergy

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Pierre se réveille un matin avec des cheveux coupés dans la poche de son pantalon... La veille, comme souvent, il était saoul. Commence alors l'épopée presque ordinaire de cet homme.

Autour de lui : son meilleur ami, masturbateur insolite ; ses parents, obsessionnels chroniques ; ses voisins exhibitionnistes...
Pierre s'imbibe des folies de chacun et finit par inventer son destin en s'envoyant comme un colis postal... en Tchétchénie.

À la suite de Derniers remords avant l'oubli, de Push up et de Nature morte dans un fossé, nous poursuivons notre voyage européen. Après le travail narratif de Nature morte, nous avions la nécessité du dialogue ! La " petitesse " des personnages est presque un retour aux sources, il nous relie à Derniers remords. Après avoir croisé des figures happées par un état du monde dévasté, nous nous engageons dans un univers plus secret, plus humain, plus fantaisiste, aussi.
Zelenka est pudique dans sa vision du monde d'aujourd'hui, il l'interroge à coup sûr, mais en creux, en délicatesse. Il n'y a plus de stéréotype mais des vies, des petites histoires dont le déroulé quasi cinématographique nous entraîne petit à petit dans la grande Histoire.
Celle de l'être humain en proie au doute de son existence, dans une société qui a connu le communisme. Et pas si loin de là, la guerre rôde encore quelque part... en Tchétchénie. Quand l'ordinaire devient épique.

Enfin, avec ce choix nous retrouvons notre lien avec le cinéma, immanquablement : Lagarce et son journal vidéo, Paravidino cinéaste, Zélenka cinéaste et ce rapport au découpage du temps, le montage dans l'écriture de Roland Schimmelpfennig. Dans Petites histoires que l'auteur a adapté et réalisé sous le titre Wrong side up, la narration emprunte au cinéma, les personnages semblent se fondre d'intérieurs en intérieurs, il y des flashs back, le découpage des scènes est rythmique et pas circonstanciel.
Notre désir n'est pas de faire du cinéma au théâtre mais de tenter d'atteindre au plus près l'expression de l'instant présent et la réception de cette immédiateté (évidente au cinéma) chez le spectateur. Une quête infinie.

Collectif DRAO

Le collectif DRAO rassemble sept comédiens réunis sous ces initiales selon le titre de leur première création collective : Derniers remords avant l'oubli de Jean-Luc Lagarce.
Leur principe fondateur est de développer l'autonomie d'acteurs qui, partageant un même désir de théâtre, assument collectivement la responsabilité de la mise en scène. Push Up de Roland Schimmelpfennig avait été accueilli au Théâtre 95 en 2006 et Nature morte dans un fossé de Fausto Paravidino – coproduit par le Théâtre 95 – s'y était donné la saison dernière.
Petr Zelenka * est écrivain, scénariste et réalisateur. Né en 1967, il est originaire de Prague. Il a réalisé plusieurs films et ses oeuvres, en particulier Petites histoires, sont traduites dans de nombreuses langues. En 2007, il a commencé une collaboration avec le théâtre de Cracovie.






Pour Tout public

Théâtre contemporain

Langue : Français




Evénements associés :
Médéa mountains
Crash sex
L'eveil du printemps
Hors de moi
Anna christie
Et tu n'es pas revenu
Réfugiée poétique
Borderline (s)
Maja
Zai zai zai zai