En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Enfants du siècle, un diptyque Fantasio & On ne badine pas avec l'amour Théâtre 71 Scène Nationale Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Enfants du siècle, un diptyque fantasio & on ne badine pas avec l'amour"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre 71 Scène Nationale, 92240 Malakoff

Enfants du siècle, un diptyque Fantasio & On ne badine pas avec l'amour

Théâtre 71 Scène Nationale, Malakoff

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :

Il s'agit moins de monter une pièce, ou deux, que de rassembler une troupe pour traverser avec elle un pan de l'oeuvre de Musset.

Enfants du siècle, c'est le titre d'une comédie en cinq actes promise en 1853 par Musset à Arsène Houssaye, l'administrateur de la Comédie-Française, moyennant une rétribution de dix mille francs. La pièce ne vit jamais le jour : l'auteur de La Confession d'un enfant du siècle meurt 4 ans plus tard, à 47 ans, sans en avoir écrit une ligne...

En hommage à cette pièce fantôme, nous avons choisi d'intituler ainsi le nouveau projet de la Tentative, un diptyque composé de Fantasio et de On ne badine pas avec l'amour ; Fantasio compte deux actes, et Badine, trois. À peu de choses près, le compte y est...

Fantasio et Badine sont des pièces de jeunesse, et des pièces sur la jeunesse : écrites par un poète de 24 ans, jamais jouées de son vivant, elles montrent des jeunes gens aux prises avec une question rarement posée avec tant d'acuité, une question résolument moderne : est-il possible de choisir sa vie ?

C'est une question indissociablement publique et privée, une question à la fois intime et politique. En 1830, en France, cette question se pose avec une urgence nouvelle : après la Révolution, après l'Empire, la jeunesse d'alors rêve d'écrire un chapitre inédit au grand roman national, et désespère d'y parvenir.
Oui, est-il possible de choisir sa vie ?

Cette question continue de hanter notre présent, même si elle se pose désormais dans des termes radicalement différents. Bien sûr, les classiques ne sont pas " éternels ", et les préoccupations de Camille, de Perdican, de Fantasio ou d'Elsbeth ne sont pas exactement " les nôtres "... Cela n'autorise pas pour autant à perdre la mémoire.
Avec ce diptyque, la Tentative poursuit son exploration de la culture, de la littérature et, plus simplement de la langue " nationales ", celles transmises par l'École de la République.
Quelles questions agitent ces textes dits " classiques ", qui fondent le processus de transmission organisé par l'école à l'échelle d'une nation ? Peut-on encore les entendre ? Et, surtout, à quoi peuvent-ils bien servir ?...

Crédit photo : Tristan Jeanne-Valès






Pour Tout public

Comédie dramatique

Thématique :
Grands Auteurs Classiques

Langue : Français
Durée : 195 minutes soit 03h15





Evénements associés :
François rabelais, portrait d'un homme qui n'a jamais dormi tranquille
Je me porte bien !
La jungla del amor
Le limier
L'affaire de la rue lourcine
Les amis ça sert à ça
L'hiver sous la table
Cyrano
J'aimais tant, j'aime les contradictions (d'après la vie d'egon schiele)
Un caprice