Pour être informé des prochaines dates pour "Festival mises en capsules"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre Lepic, 75018 Paris

Festival Mises en Capsules
5ème édition

Théâtre Lepic, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre Lepic

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Mises en Capsules c'est 15 créations originales d'une demie heure, 5 spectacles par soir sur 3 soirées différentes.

On achète un billet pour la soirée, et après c'est un buffet à la carte.
Chaque spectacle dure 30 minutes, il y a un entracte d'un quart d'heure entre chaque. Un quart d'heure où le bar s'ouvre et sert un savoureux punch, où une exposition s'étend sur les murs du théâtre, où la salle accueille des créations vidéos, où le public peut sortir et goûter ce petit coin de campagne à Paris qui entoure le Ciné 13 théâtre. Une cloche sonne et la soirée continue...

Pour cette 5ème édition, Diastème, Salomé Lelouch, Benoit Lavigne, Irène Jacob, Victoria Bedos, Elodie Navarre ... et bien d'autres se sont prêtés au jeu.

Programme des spectacles :

  • Quand j'étais blanche :
    Chorégraphie de Fatima N'Doye, mis en scène par Mikaël Chirinian
    Avec Fatima N'Doye
    " Mais elle est toute blanche!" s'est écriée ma mère à mon père, le jour de ma naissance.
    Quand j'étais blanche j'avais déjà une mère très blanche et un père très noir.
    Quand j'étais blanche, je ne sais pas ce qu'il aurait fallu pour que je me rende compte que ce n'était pas vraiment le cas.
    Alors j'ai continué à le croire longtemps.
    Aussi longtemps que j'ai pu.
    Lundi 23 mai 20h30 /Jeudi 26 mai 21h15/Lundi 30 mai 22h/Jeudi 2 juin 19h45/Lundi 6 juin 20h30/Jeudi 9 juin 19h45

  • Mythologies ! :
    D'après Roland Barthes, mis en scène par Cédric Moreau
    Avec Benjamin Gauthier, Camille Cottin, Alexandra Chouraqui
    Mythologies de Roland Barthes date de 1957, mais cet ouvrage reste pourtant très moderne. Ce spectacle propose une description des mythes aussi divers que le catch, le strip-tease ou l'abbé Pierre ainsi qu'une analyse du phénomène même du mythe. C'est la première fois qu'il est mis en scène au Théâtre.
    Mercredi 25 mai 22h /Samedi 28 mai 19h45/Mercredi 1er juin 21h15/Samedi 4 juin 20h30/Mercredi 8 juin 22h/Samedi 11 juin 19h

  • J'ai toujours rêvé d'être une connasse, sauf moi
    De Clément Aubert, mis en scène par Arnaud Pfeiffer
    Avec Jeanne Arènes, Ophélie Clavié, Lucie Demure et Sophie de Fürst
    Après son diptyque sur l'amour filial, Maman j'ai raté l'avion et La Maman et la Putain, Justin Bieber revient sur sa filmographie en inscrivant sa dernière pièce comme étant sa dernière. (Ce pitch est au chocolat)
    Mercredi 25 mai 19h/Samedi 28 mai 19h/Mercredi 1er juin 20h30/Samedi 4 juin 22h/Mercredi 8 juin 21h15/Samedi 11 juin 19h45

  • Le roi nu :
    D'après E. Schwartz, lui-même d'après Andersen, mis en scène par Alexandre Blazy assisté de Camille Blouet
    Avec Baptiste Caillaud, Florian Jamey, Guillaume Paulette, Julien Saada et Fanny Sidney
    3 contes d'Andersen, 3 contes remixés et bariolés, 3 contes, tout un monde. Orgueil, folie, aveuglement, bêtise humaine et.... bien sûr ... AAAAAAAAmour : l'acte I du Roi Nu à mi-chemin entre plein de choses qu'on aime bien et d'autres belles choses qu'on a envie de partager avec vous.Le Roi Nu, un détournement de contes orchestré par Alexandre Blazy et Fulguro Production.
    Mardi 24 mai 20h30/Vendredi 27 mai 21h15/Mardi 31 mai 22h/Vendredi 3 juin 22h/Mardi 7 juin 19h45/Vendredi 10 juin 19h

  • Quitter la France :
    D'Ariel Kenig, mise en scène et adaptation de Maxime Franzetti, vidéos de Hugues De la Brosse
    Avec Marc Arnaud, Sylvain Dieuaide, Maxime Franzetti et Gregory Montel
    Deux lettres se répondent. L'une, pamphlétaire, s'en prend au sentiment d'être français. L'autre, amoureuse, transcrit la douleur d'une séparation. Quitter la France donne à voir cet écho.
    Mercredi 25 mai 19h45/Samedi 28 mai 20h30/Mercredi 1er juin 22h/Samedi 4 juin 19h/Mercredi 8 juin 19h45/Samedi 11 juin 21h15

  • L'orchestre :
    De Victor Slavkine, mis en scène par Emilie Chevrillon et Coralie Maniez, son par Jean-Baptiste Etchepareborde, lumières par Léopold Lavigne. Musique originale de Jonathan Klein
    Avec Alejandro Guerrero, Guillaume Compiano, Aurélien Rondeau, Laurent Ferraro, Paul de Launoy, Françoua Guarrigues et les musiciens Vassilena Serafimova, Melina Krempp, Arthur Boyer, Gildas Prechac
    Larousse : " Orchestre nm (or-kè-str') : ensemble musical composé de musiciens instrumentistes, dirigé par un chef d'orchestre, interprétant dans un accord parfait une oeuvre symphonique. " Jules Renard: " Dans un silence de l'orchestre on entendit une voix qui disait: -Oh! moi, je les préfère au beurre ". Michel Galabru : " Il le sait bien, le chef d'orchestre, qu'il finira dans la fosse. " Un chinois: " Parler ne fait pas cuire le riz. "
    Lundi 23 mai 19h45/Jeudi 26 mai 20h30/Lundi 30 mai 20h30/Jeudi 2 juin 21h15/Lundi 6 juin 22h/Jeudi 9 juin 21h15 Lundi 23 mai 19h45/Jeudi 26 mai 20h30/Lundi 30 mai 20h30/Jeudi 2 juin 21h15/Lundi 6 juin 22h/Jeudi 9 juin 21h15

  • Le vox populi show :
    De Thibault Joulié assisté de OOna Spengler
    Avec : Claire Baume / Mathieu Davidson / Guillaume Tarbouriech / François Rocquelin/ Stéphane Douret / Pierre-Benoist Varoclier / Arnaud Pfeiffer
    C'est un spectacle que le public écrit avec le metteur en scène. Il se déroule en deux parties : l'écriture puis le spectacle. Il est donc différent chaque soir. Le metteur en scène vous plongera dans une ambiance électrique avant de vous livrer les cinq comédiens. Ils seront prêts à vous donner un quart d'heure d'impros rocambolesques avec votre scénario fraîchement composé. Costumes, perruques, péripéties invraisemblables et fous rires garantis.
    Lundi 23 mai 21h15/Jeudi 26 mai 22h/Lundi 30 mai 19h45/Jeudi 2 juin 20h30/Lundi 6 juin 19h45/Jeudi 9 juin 20h30

  • Celebration :
    De Harold Pinter, adapté et mis en scène par Patrick Piard
    Avec François Hatt, Yves Jégo, Paul de Launoy, Aude Lener, Jenny Mutela, Sabrina Marchese, Patrick Piard, Eugénie Ravon et Thibault Sommain.
    Un zombie est-il à moitié mort ou à moitié vivant ? Un dîner chic dans un restaurant classe, un purgatoire où l'on dévore son dernier repas. Hommes, Femmes, crise de foi. Dieu est mort, Nietzsche aussi, et nous ? Nous n'allons pas très bien.
    Mercredi 25 mai 21h15/Samedi 28 mai 22h/Mercredi 1er juin 19h/Samedi 4 juin 21h15/Mercredi 8 juin19h/Samedi 11 juin 20h30

  • Horizontal :
    De Diastème et Salomé Lelouch mis en scène par Salomé Lelouch
    Avec Ludivine de Chastenet, Bertrand Combe et Jeanne Rosa
    C'est beau, un lit.
    On y dort, on y rêve, on y naît, on y meurt.
    On y fait l'amour.
    Le seul problème, c'est quand on veut en acheter un.
    Mardi 24 mai 19h45/Vendredi 27 mai 20h30/Mardi 31 mai 21h15/Vendredi 3 juin 19h45/Mardi 7 juin 19h/Vendredi 10 juin 22h

  • Vicky bango :
    De et avec Victoria Bedos et Olivier Urvoy de Closmadeuc, duo mis en scène par Elodie Navarre , scénographie Fresh
    Vicky Banjo c'est un duo rock and branque qui chante le sexe sans tabou (surtout elle) et l'amour avec pudeur (surtout lui).
    Vicky, elle, habite son corps et pense être nymphomane. Banjo, lui, habite sa guitare et pense être alcoolique.
    Dans cette comédie musicale à deux personnages, Banjo (qui est un allumeur) et Vicky (qui se touche le matin) sèment le rire et le désir.
    Spectacle interdit au moins de 23 ans et demi.
    Mardi 24 mai 22h/Vendredi 27 mai 19h/Mardi 31 mai 19h45/Vendredi 3 juin19h/Mardi 7 juin 20h30/Vendredi 10 juin 19h45

  • Dans le noir :
    De Alexandre Markoff et Jeremy Buis, mis en scène par Jeremy Buis
    Avec Virginie Bihorel, Stéphanie Benod, Pauline Gardes, Alexandre Markoff, Ronan le Nalbaut et Benjamin Penamaria.
    Dans ce spectacle qui à la particularité d'être joué intégralement dans le noir total, nous raconterons l'histoire infernale (ou le cauchemar) d'un être masculin, devenant phénomène de foire international lorsqu'il se rend compte qu'il est le premier homme au monde à tomber enceinte...
    Mardi 24 mai 19h/Vendredi 27 mai 19h45/Mardi 31 mai 19h/Vendredi 3 juin 20h30/Mardi 7 juin 21h15/Vendredi 10 juin 20h30

  • If :
    De et avec Irène Jacob et Francis Jacob
    A l'occasion de la sortie de leur album Je sais nager chez Universal Jazz, la comédienne Irène Jacob, au chant, et, son frère, le compositeur Francis Jacob à la guitare, proposent une formule acoustique inédite de leur chansons. Duo en intimité, en plaisir, en capsule et en douceur.
    Lundi 23 mai 19h/Jeudi 26 mai 19h/Lundi 30 mai 19h /Jeudi 2 juin19h/Lundi 6 juin 19h /Jeudi 9 juin 19h

  • The girl on the sofa :
    De Florian Zeller, mis en scène par Thibault Ameline
    Avec Marine Delterme, Nicolas Vaude et Chloé Lambert
    On ne sait pas qui elle est, ni comment elle s'est introduite dans l'appartement de Nicolas et Chloé. Elle est installée dans le canapé du salon. Elle est nue. Et sa présence irréelle vient troubler l'équilibre déjà fragile de ce jeune couple. N'avait-on pas prévenu Ulysse qu'il devait se méfier des sirènes ? " Je suis un monstre ", se dit Nicolas en regardant avec désir cette inconnue. " Évidemment que tu es un monstre, lui répond-elle, puisque tu es vivant. "
    Mardi 24 mai 21h15/Vendredi 27 mai 22h/Mardi 31 mai 20h30/Vendredi 3 juin 21h15/Mardi 7 juin 22h/Vendredi 10 juin 21h15

  • Celui qui pleurait, pleurait, pleurait...
    De Murray Schisgal, adapté en français par Stéphane Laporte et mis en scène par Jean Paul Bordes
    Avec Nathalie Cerda, Eric Boucher et Jean-Paul Bordes en alternance
    Pamela et Marcello, la quarantaine resplendissante vont très bien.... Argent, travail, santé, amis, enfant... Mais Marcello pleure tout le temps, à la moindre occasion; un décès d'un inconnu dans le journal, un mariage, au cinéma, à la maison... Pamela va t'elle tenir encore longtemps auprès de ce mari qui dégouline sans raison valable...?
    Lundi 23 mai 22h/Jeudi 26 mai 19h45/Lundi 30 mai 21h15/Jeudi 2 juin 22h/Lundi 6 juin 21h15/Jeudi 9 juin 22h

  • Parle moi comme la pluie : De Tennessee William, mis en scène par Benoit Lavigne
    Avec Bérangère Gallot et Laurent d'Olce
    Un homme et une femme dans une chambre miteuse de Manhattan, qui rêvent et se racontent des histoires.
    Mercredi 25 mai 20h30 /Samedi 28 mai 21h15/Mercredi 1er juin 19h45/Samedi 4 juin 19h45/Mercredi 8 juin 20h30/Samedi 11 juin 22h





  • Quelques critiques de spectateurs :

    Note des internautes :
    8/10
    4 avec 21 critiques
    Bravo
    83% Bien
    11% Moyen
    0% Décu
    6%
    Plus de critiques sur Festival Mises en Capsules »

    nactalia Inscrite Il y a 17 ans 825 critiques 39  
    Utile: Oui Non
    -Belles découvertes
    8/10

    Comme chaque année, le festival "mises en capsules" nous a livrés sa sélection de formes courtes théâtrales. Et comme chaque année, les jolies surprises étaient au rendez-vous, avec, point positif, une organisation des entrées - sorties mieux cadrée et également des spectateurs plus "disciplinés" malgré l'affluence toujours forte. Des spectacles intimistes s'enchaînent avec des réflexions plus profondes et des sujets plus légers. Mention spéciale à la version totalement déjantée du procès de Jeanne d'Arc, dont j'espère vraiment que l'on verra l'intégralité la saison prochaine sur une autre scène.
    # écrit le 12/07/17


    Spectatif Inscrit Il y a 21 ans 886 critiques 85  
    Utile: Oui Non
    -D'évidence, un festival à ne pas manquer !
    9/10

    Oyez ! Oyez ! Le 11ème festival des MISES EN CAPSULES a démarré lundi et brillera jusqu'au samedi 17 juin ! Qu'on se le dise !... Oui car il n'y a aucun doute, il ne faut pas rater cet " Avignon " avant l'heure, cette bouffée de joie et de chants d'amour au théâtre où en une demi-heure, nous sommes pris et surpris pas chacune de ces pièces courtes, cinq pièces par soirée. Ce mercredi, au programme, il y avait : LÀ - JEANNE D'ARC, LE PROCÈS BRULANT - STRIPTEASE 419 - SALOPERIE - AUJOURD'HUI LA PLUIE. LÀ : Que faut-il faire pour prouver qu'on est noir ? Un huis clos avec deux personnages. Un voyage en absurdie où rien n'est évident et tout est commentable. Là où il faut démontrer être noir ou être une femme pour être cru-e et encore, rien n'est acquis !... Drôle et très bien joué, un fichu bon spectacle. De Tania de Montaigne. Mise en scène de Léa Moussy. Avec Fabrice Moussy et Xavier Thiam. JEANNE D'ARC, LE PROCÈS BRULANT : Une pochade burlesque jonglant avec le non-sens et les clins d'oeil à Kaamelot et Monty Python. La salle a beaucoup ri, autant sans doute que les comédiens s'amusaient. De Benoît Celotto et Pauline Marteau. Mise en scène de Johanna Boye. Avec Sophie de Fürst, Arnaud Denissel, Laurent Paolini et Clément Séjourné. STRIPTEASE 419 : Adaptation de l'émission télévisuelle culte par la troupe elle-même. Un ensemble potache pour cet hommage aux gens d'ici ou bien d'ailleurs, leurs doutes et leurs troubles. Les jeunes comédiens se donnent avec ardeur et sincérité. Création collective et interprétation (à partir de l'émission TV Striptease) par Ambre Febvre, Thomas Larbey, Paul Lourdeaux et Salomé Scotto. SALOPERIE : Petit bijou de la soirée. Texte émouvant. Mise en scène soignée et prenante. Une histoire d'amour et de haine entre une mère et sa fille sur fond de rapatriement des français d'Algérie. Déchirements et rancoeurs. Douleurs et espoirs. Très bien joué et chanté (le choeur représentant la fille est délicieux), entre rêve et cauchemar, ce spectacle est remarquable. De Karina Beuthe et Azize Kabouche, inspiré et adapté de " Les Mots pour le Dire " de Marie Cardinal. Mise en scène de Azize Kabouche assisté de Mathilde Martinage. Scénographie de Philippe Jasko. Avec : Karina Beuthe, Azize Kabouche, Emma Kabouche, Lucie Mantez, Louise Marco, Margaux Gorce, Laure le Rouzic et Pauline Moulin-Klimoff. AUJOURD'HUI LA PLUIE : Passé et présent entremêlés pour cette histoire sympathique et attirante. Écrite et mise en scène dans le style d'Alexis Michalik (rien moins, belle référence !) avec les comédiens jouant plusieurs personnages et les changements à vue, leurs parcours narrés et joués, mélangés d'onirisme et de fiction, parsemées de références scientifiques ou historiques. Texte et mise en scène de Roman Sitruk. Avec : Dominique Guillo, Christopher Bayemi, Aude Roman, Fiona Levy et Théo Askolovitch. Tout le long de la soirée, nous passons par de nombreuses couleurs de la palette théâtrale. De pantalonnades en histoires sombres, de narrations en histoires jouées, nous nous frottons et nous piquons volontiers de burlesque ou de tristesse, de rêve ou de remords, d'absurde ou de réalisme, autant de moments drôles ou tristes, c'est selon, mais toujours impressionnants. Le public parait enchanté de ce voyage merveilleux au pays du jeune théâtre. L'enthousiasme est de mise chez les artistes, impatients de partager leur travail, leur fougue et leur passion. Le plaisir des spectateurs est au rendez-vous. D'évidence, un festival à ne pas manquer !
    # écrit le 01/06/17


    nactalia Inscrite Il y a 17 ans 825 critiques 39  
    Utile: Oui Non
    -Enchantée
    9/10

    Mises en capsules est un festival immanquable et la soirée choisie cette année était vraiment réjouissante, avec un superbe texte très émouvant de Raphaëlle Moussafir (comme elles inspirent), une ode au rire et au langage avec penser qu'on ne pense à rien c'est déjà penser à quelque chose, et une jolie émotion pour l'histoire de Kimmy et Mira en dernier spectacle, il est dommage que tant de gens soient partis sans profiter de ce dernier texte. Sans oublier une Camille Chamoux pétillante et en pleine forme pour parler de Kipling et de Zorro. Vivement la 11ème édition !
    # écrit le 08/06/16 , a vu Mises en Capsules,Théâtre Lepic Paris avec BilletReduc.com


    @3204702 Inscrit depuis longtemps 2 critiques
    Utile: Oui Non
    -un festival de reve
    10/10

    Un festival méconnu qui mérite vraiment une pub d enfer, le concept est génial et le public n a pas le temps de s ennuyer car plusieurs pièces A refaire
    # écrit le 21/05/15 , a vu Mises en capsules,Théâtre Lepic Paris avec BilletReduc.com


    @2590604 Inscrit depuis longtemps 1 critique
    Utile: Oui Non
    -La Fossette Bleue : excellent
    10/10

    Vu uniquement La Fossette Bleue, spectacle écrit et interprété par Raphaèle Moussafir. Excellent texte, drôle et touchant à la fois, très bonnes interprétations des trois comédiens
    # écrit le 10/06/14 , a vu Mises en capsules,Théâtre Lepic Paris avec BilletReduc.com


    celine Inscrite Il y a 21 ans 79 critiques  
    Utile: Oui Non
    -A tester
    7/10

    1ere fois pour moi ! Cette 7e édition ! Les spectacles sont inégaux permettant à certains de se démarquer largement, comme "Pfffff", excellente surprise de la soirée. Allez y sans à priori et pour la découverte.
    # écrit le 01/06/14


    nactalia Inscrite Il y a 17 ans 825 critiques 39  
    Utile: Oui Non
    -Magnifique
    9/10

    Chaque année, je me rends au festival Mises en capsules et je ne suis jamais déçue. L'accueil toujours très agréable au guichet et en salle par Benjamin Bellecourt, la qualité de la programmation, l'originalité du concept. Cette année est un excellent cru, j'ai presque hâte d'être en juin 2015.
    # écrit le 26/05/14


    @2199971 Inscrit depuis longtemps 2 critiques
    Utile: Oui Non
    -B.R.A.V.O
    8/10

    Tous les spectacles était Lundi dernier, formidables. J'ai principalement aimé Quelque Chose à Voir avec l'Eternité. Le jeu des comédiens des divers pièces est de haut niveau. Mention spécial à La réunion de jeunesse UMP, j'ai ris à en pleurer. Sans oublier le reste qui est sympathique et bon! Je reviendrai voir les spectacles des autres jours.
    # écrit le 29/05/13


    # ce symbole signifie "signaler au modérateur"
    Vous aussi, donnez votre avis:


    Pour Tout public

    Festivals

    Thématique :
    Grands Auteurs Contemporains

    Langue : Français
    Durée : 150 minutes soit 02h30