En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Marko, fils de roi - Kraljevic Marko Théâtre du Nord Ouest Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Marko, fils de roi - kraljevic marko"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre du Nord Ouest, 75009 Paris

Marko, fils de roi - Kraljevic Marko

de Anonyme , mis en scène par Nathalie Hamel assistée de Laurent Brusset

Théâtre du Nord Ouest, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -
Les aventures de Marko, fils de roi après la bataille de Kosovo. Marko le héros, Marko le coléreux, Marko le noceur... aux aventures picaresques !

Marko Kraljević a régné de 1375 à 1394. Il était fils d'un roi serbe (kralj) Vukašin qui possédait Skopia, Prilep et Prizren. Vukašin meurt durant une campagne contre les Turcs à Čermen (Tchermen), aux environs d'Andrinople. Marko lui succède, mais il règne désormais comme tributaire des Turcs, il réside tantôt à Prizren, tantôt à Skopie.
Vassal du sultan, il fut, en cette qualité, obligé de prendre part aux expéditions de Mouradetde Bajazet. On ignore s'il assista à cette bataille de Kosovo qui fut si funeste a ses compatriotes.
L'imagination voudrait croire qu'il était ce jour-là, occupé ailleurs. En tout cas, il dut prendre part en 1394. à l'expédition de Bajazet I er contre son quasi-homonyme le voïévode roumain Mirtcho. Il succomba le 10 octobre dans un combat sanglant.
D'après Constantin le philosophe, dans sa Vie d'Etienne Lazarevitch, Marko était allé d'assez mauvais gré à ce combat où il devait trouver la mort. Il aurait dit à son compatriote Kostadin, l'un des dynastes serbes de la Macédoine : " Je prie Dieu de venir en aide aux chrétiens. En ce qui me concerne, je demande a mourir le premier dans ce combat. " Il périt en effet ; mais Dieu ne vint pas en aide aux chrétiens, qui succombèrent. Le territoire sur lequel régnait Marko fut occupé par les Turcs qui, dès 1391, s'étaient emparés de Skopie. Ses frères s'enfuirent en Hongrie.

Comme on le voit, l'histoire nous apprent fort peu de choses sur Marko Kraliejvitch. Entre les données qu'elles nous fournissent et le rôle colossal que le héros joue dans l'épopée populaire il n'y a point de commune mesure.
Son cycle épique rayonne sur tout l'ensemble des peuples sud-slaves et même sur leurs voisins. Il a son foyer chez les Serbes, les Croates, les Bulgares. Il a pénétré chez les Roumains, où Marko est connu sous le nom de Marko le Chevalier (Marcu Vitezul) et a donné lieu à un certain nombre de chansons épiques où il joue un rôle assez cruel.
Les Serbes voient volontiers en lui un héros national. Mais les Bulgares le revendiquent à leur tour. Pour mettre d'accord les deux nations soeurs, disons que c'est un héros des Slaves balkaniques. Il est disputé par les deux peuples comme la Macédoine, que les politiciens de Belgrade et de Sofia revendiquent tour à tour. La poésie populaire serbe, qui le revendique souvent pour le peuple serbe, l'adjuge aussi parfois à la Bulgarie.

C'est dans une nouvelle traduction et adaptation de Nathalie Hamel que ce spectacle est donné en bilingue (français et serbe).


Auteur : Anonyme
Artistes : Roger Bellity (Miloš), Jean-Luc Bouzid (Le sultan), Laurent Brusset (Marko jeune), Jelica Bukvi? (La Vila), Béatrice Mandelbrot (Vajistina), Hélène Robin / Nathalie Hamel (Tzaritsa Jevrosima), Alain Michel (Le récitant), Jean-Dominique Peltier (Marko 2), Pierre Prod’homme (Mustafa-Aga), Slobodan Slavkovi? (Novak), Eric Veiga (Alil-Aga)
Metteur en scène : Nathalie Hamel assistée de Laurent Brusset


Infos confinement - 28 octobre 2020
Tout ce qu’il faut savoir



Pour Tout public

Théâtre classique

Langue : Français
Durée : 60 minutes soit 01h00





Evénements associés :
Le roi se meurt
Le portrait de dorian gray
Lou, une femme libre
L'avare
Les rustres
Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée
La double inconstance
La misanthrope
Le mariage de figaro avec guillaume de tonquedec & bérénice bejo
Spinoza ou l'insaisissable clara maria