Il faut je ne veux pas | Théâtre de l'Oeuvre | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

Il faut je ne veux pas Théâtre de l'Oeuvre Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "Il faut je ne veux pas"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de l'Oeuvre, 75009 Paris

Il faut je ne veux pas

de Alfred de Musset, Jean-Marie Besset , mis en scène par Jean-Marie Besset

Théâtre de l'Oeuvre, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de l'Oeuvre

Un couple est réuni dans un appartement parisien en 1840. Un autre couple est réuni dans le même appartement en 2010.

Une dizaine de générations et d'occupants plus tard. La danse à deux paraît la même. Le tempo a changé.

Il faut je ne veux pas, Textes d'Alfred de Musset, "Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée" et de Jean-Marie Besset, "Je ne veux pas me marier".

  • Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée
    La Marquise refuse le badinage du Comte, son voisin et amoureux transi. Elle demande qu'on s'adresse à son intelligence et exige la sincérité des sentiments.
    Intelligence des réparties, finesse des sentiments, humour, revendication féministe avant la lettre font de cet acte un instantané de l'état des moeurs parisiennes sur le mariage il y a deux siècles.

  • Je ne veux pas me marier
    Sur le ton d'un proverbe à la Musset, un jeune couple, de nos jours, à Paris. La veille de son mariage, Vivien aurait préféré que son promis ne lui rende pas visite. Leur discussion d'avant mariage tourne à la veillée d'armes.
    À quoi rime cette cérémonie et cette institution, pour un couple d'aujourd'hui, lucide et libéré ? L'éducation d'un homme par la femme qu'il aime.

    Scénographie : Gérard Espinosa assisté de Muriel Chircop
    Lumière : Martine André
    Costumes : Marie Delphin
    Son, vidéo : Serge Monségu
    Assistant à la mise en scène : Régis de Martrin-Donos
    Maquillage, coiffure : Agnès Gourin-Fayn




  • Quelques critiques de spectateurs :

    Note des internautes :
    8/10
    4 avec 31 critiques
    Bravo
    82% Bien
    11% Moyen
    0% Décu
    7%
    Plus de critiques sur Il faut je ne veux pas »

    @2267484 Inscrit depuis longtemps 1 critique
    Utile: Oui Non
    -Deux agréables proberbes
    8/10

    Une comédie légère et pourtant lourde de sens et de symbolique. Jean Marie Besset a su adapter et pasticher Musset tout en apportant une véritable touche personnelle. La mise en scène et le jeu des comédiens ont été vraiment très convaincants, je ne regrette qu'une seule chose, ce sont les répliques parfois un peu crues !
    # écrit le 22/03/13


    @464579 Inscrit depuis longtemps 29 critiques
    Utile: Oui Non
    -Superbe!!
    9/10

    Merci pour cette magnifique performance! L'idée de mêler dans la même pièce deux textes et deux époques différentes est brillante et les comédiens sont vraiment talentueux. Nous avons passé un excellent moment!
    # écrit le 04/01/13


    egm Inscrite Il y a 12 ans 7 critiques  
    Utile: Oui Non
    -Il faut je ne veux pas
    9/10

    Nous avons passé une très bonne soirée Très bons comédiens Bravo à Adrien Melin pour sa performance : deux fois dans la soirée, avec très peu de temps pour se remettre d'une séance à l'autre, heureusement que les comédiennes ont un peu de repis car leur rôle est très intense
    # écrit le 22/05/12 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


    christophedeux Inscrit Il y a 6 ans 2 critiques  
    Utile: Oui Non
    -l'éternel féminin
    8/10

    Très bon spectacle. les costumes changent mais le coeur continue d'avoir des raisons que la raison ignore. Le texte de JM Besset est une jolie réponse à celui de musset. très belle mise en scène astucieuse avec un décor en trompe l'oeil. les comédiens sont excellents : les deux jeunes filles et le jeune acteur qui fera parler de lui. Une pièce remarquable
    # écrit le 20/05/12 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


    @295286 Inscrit depuis longtemps 18 critiques
    Utile: Oui Non
    -subtil jeu de mirroir
    7/10

    j'y allais essentiellement pour le texte de Musset et ici c'est le Besset qui m'a emporté grâce à la précision des interprètes et à leur énergie et sincérité ! ce qui faisait cruellement défaut en 1ère partie où la situation est jouée platement et sans malice, c'est dommage ! la scénographie est belle et la mise en scène soignée et inventive !
    # écrit le 12/05/12


    gily Inscrite Il y a 13 ans 744 critiques 30  
    Utile: Oui Non
    -belles pièces
    9/10

    Ces deux pièces séparées de 170 ans sont très agréables à voir et à entendre. La mise en scène est originales .
    # écrit le 11/05/12


    benman Inscrit Il y a 14 ans 14 critiques 1  
    Utile: Oui Non
    -Très belle mise en scène
    8/10

    Acteurs attachants, mise en scène audacieuse, texte efficace.
    # écrit le 26/04/12 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


    phounie Inscrite Il y a 13 ans 14 critiques  
    Utile: Oui Non
    -Une agréable soirée
    8/10

    les 3 comédiens sont formidables, plein de fraîcheur et d'humour. 2 époques, 2 auteurs, mais les difficultés les incompréhensions dans un couple restent... un très agréable moment dans un charmant théâtre.
    # écrit le 19/04/12 , a vu cet évènement avec BilletReduc.com


    # ce symbole signifie "signaler au modérateur"
    Vous aussi, donnez votre avis:



    Théâtre classique

    Thématique :

    Langue : Français




    Evénements associés :
    Les femmes savantes
    La cagnotte
    Macbeth ou l'ivresse du pouvoir n'a pas de genre
    La vie sans chiffres
    Mon coeur pour un sonnet
    Drôles d'oiseaux
    Songe d'une nuit d'été
    Les fourberies de scapin
    Du vin et du hashisch
    Proust en clair