La dernière bande Théâtre de l'Oeuvre Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La dernière bande"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


Salle
où cet événement eut lieu :
Théâtre de l'Oeuvre, 75009 Paris

La dernière bande

de Samuel Beckett , mis en scène par Alain Françon, Nicolas Doutey

Théâtre de l'Oeuvre, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Théâtre de l'Oeuvre

Un grand texte qui revisite la fuite du temps à travers les va-et-vient de la mémoire entre présent et passé, entre la force du souvenir heureux et la solitude finale au coeur des ténèbres.

"La dernière bande" est un texte de théâtre en un acte écrit en anglais sous le titre de Krapp's Last Tape et créé au Royal Court Theatre de Londres en 1958.

Samuel Beckett adapta la pièce en français. Elle fut représentée pour la première fois en France au théâtre Récamier à Paris en 1960 dans une mise en scène de Roger Blin avec R.J. Chauffard dans le rôle de Krapp.
Le vieux Krapp (Serge Merlin) assis seul dans sa chambre. Au crépuscule de sa vie, s'apprêtant à enregistrer ses souvenirs de l'année écoulée comme il a l'habitude de le faire à chacun de ses anniversaires, il écoute un enregistrement qu'il a réalisé trente ans plus tôt où il témoignait d'un fulgurant moment de bonheur.
S'engage alors un dialogue entre le vieillard et le Krapp d'hier, l'homme jeune encore plein d'espoir.

Alain Françon met en scène Serge Merlin pour la troisième fois après "Extinction" de Thomas Bernhard et "Fin de partie" de Samuel Beckett.
Serge Merlin a déjà été l'interprète de trois autres pièces de Samuel Beckett (Fin de partie, Le Dépeupleur, En attendant Godot).)


Auteur : Samuel Beckett
Artistes : Serge Merlin
Metteur en scène : Alain Françon, Nicolas Doutey


Pass Sanitaire
Tout ce qu'il faut savoir



Pour Tout public

Théâtre contemporain

Thématique :
Grands Auteurs Contemporains

Langue : Français




Evénements associés :
J'ai sauvé la France !
Le Choeur
Pas pleurer
Roman(s) national
88 fois l'infini avec Niels Arestrup et François Berléand
Truffaut correspondance
Pueblo
La foutue bande, de loin de La Palestine
Zypher Z.
Et c'est un sentiment qu'il faut déjà que nous combattions je crois