La Double de Mort de l'horloger | Chaillot - Théâtre National de la Danse / Salle Jean Vilar | BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.

La Double de Mort de l'horloger Chaillot - Théâtre National de la Danse / Salle Jean Vilar Affiche

Pour être informé des prochaines dates pour "La double de mort de l'horloger"
Inscrivez-vous Gratuitement à l'Alerte Email.


La Double de Mort de l'horloger

de Ödön von Horváth , mis en scène par André Engel

Théâtre National de Chaillot, Paris

- Cet événement n'est plus disponible à la réservation dans cette salle -

En ce moment dans cette salle :
» Tous les événements Chaillot - Théâtre National de la Danse / Salle Jean Vilar

Grand connaisseur de l'oeuvre du dramaturge, dont il a mis en scène plusieurs pièces, André Engel monte aujourd'hui, avec les mêmes comédiens, les deux textes sous forme de diptyque.

De retour à Chaillot, André Engel poursuit un compagnonnage fidèle avec l'oeuvre d'Ödön von Horváth. Il réunit ici deux textes à la troublante gémellité – tous deux relatent la mort violente d'un horloger – en un diptyque crépusculaire qui n'aurait rien à envier à certains romans noirs.

1923. Ödön von Horváth écrit Meurtre dans la rue des Maures. Un horloger a été assassiné. Le meurtrier revient sur les lieux du crime. La police le poursuit. Traqué, il se pend dans la maison de ses parents... 1933.
Horváth écrit L'Inconnue de la Seine. Lors d'un cambriolage, un horloger surprend les voleurs. Il est assassiné. Le meurtrier s'enfuit. Par amour, une jeune femme lui offre un alibi. Sitôt tiré d'affaire, l'homme l'abandonne pour en épouser une autre. La jeune femme va se jeter à l'eau... À dix ans d'intervalle, Horváth revient sur une histoire – la même et une autre –, travaillant une matière d'autant plus intrigante que cette décennie correspond à la montée du nazisme et à l'accession au pouvoir d'Adolf Hitler.

En les mettant ainsi en miroir, il les éclaire et les creuse réciproquement, l'expressionnisme du premier, hanté par la folie et le fantastique, cédant la place à la vision trouble, froide et désenchantée du second. Mais Engel met aussi en scène la différence de l'un à l'autre : la répétition d'un crime et le retour d'un salut perdu sitôt après avoir été offert.
André Engel épouse à nouveau les intuitions d'Horváth pour y toucher l'une de ses cordes les plus sensibles et les plus théâtrales : le drame de la répétition s'y fait sur scène, comme en nos rêves, l'image énigmatique et transparente de l'existence.






Pour Tout public

Théâtre dramatique

Langue : Français
Durée : 120 minutes soit 02h00





Evénements associés :
Brigade financière
Le journal d'audrey
24 heures de la vie d'une femme sensible
L'étrange affaire emilie artois
La fourche
Orphée et les bacchantes
Orphée
Le voyageur sans bagage
Richard iii
L'étrange cas du dr jekyll et de mr hyde