Les Déchargeurs - Salle Vicky Messica - Anciens Spectacles à l'affiche Reduction Theatre Concerts BilletReduc.com

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.


Places Disponibles

Mars 2019
DiLuMaMeJeVeSa
20212223
24252627282930
31
Avril 2019
DiLuMaMeJeVeSa
123456

Les Déchargeurs - Salle Vicky Messica

3 Rue des déchargeurs, 75001 Paris
Salle de spectacle de 80 places environ

Agenda Réservations Non Disponible Plan

Ils sont passés ou vont passer dans cette salle


19 pages de résultats
1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6
Rencontre-lecture avec Cheyne éditeur -

Rencontre-lecture avec Cheyne éditeur

Pour la 3ème année, nous accueillons la maison d'édition Cheyne editeur, pour une rencontre-lecture avec 3 de ses auteurs.
Rencontre-lecture avec Jean-Pierre Siméon -

Rencontre-lecture avec Jean-Pierre Siméon

Jean-Pierre Siméon, l'auteur et actuel directeur de la collection poésie chez Gallimard propose une lecture de ses poèmes suivie d'un échange.
Le 4ème mur -

Le 4ème mur

Monter Antigone de Jean Anouilh au milieu d'un Beyrouth en guerre, en 1982...
J'ai traduit le Don paisible ! -

J'ai traduit le Don paisible !

Traduire c'est mettre en scène. Antoine Vitez
Stances -

Stances

Je me suis reconnu poète
Les Couteaux dans le dos -

Les Couteaux dans le dos

10 ans déjà ! Une fable dont la morale est que tout dans la vie peut risquer d'arriver, surtout rien.
Note des internautes : 9/10 36 critiques
Les Soliloques du pauvre -

Les Soliloques du pauvre

Un pauvre, un miséreux, un oublié de la société clame, proteste les misères du peuple.
Comme disait mon père & Ma mère ne disait rien -

Comme disait mon père & Ma mère ne disait rien

Comme disait mon père... Le comble de l'élégance‚ c'est de prévoir les moments où l'on n'en aura plus.
Ma chanson de Roland -

Ma chanson de Roland

J'ai assez grandi, il me prend l'idée de naître
Comment va le monde ? -

Comment va le monde ?

Parce qu'il a toujours eu envie de protéger la terre, ce grand clown existentiel avec ses chaussures trouées, il s'évade.
Note des internautes : 9/10 16 critiques

19 pages de résultats
1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6